Comment élargir son pénis de 3 cm au moins?

Bonjour!

Alors la mauvaise nouvelle c’est que ça n’est pas possible d’élargir son pénis de 3 centimètres. Tu penses bien qu’entre les progrès de la technologie, la rapidité de diffusion de l’information et le nombre de personnes (principalement des hommes cisgenres, en l’occurrence) préoccupées par la taille (longueur, largeur) de leur pénis, si quelqu’une avait trouvé comment accomplir ce tour de force ça se saurait (et ielle serait multimilliardaire).

Sur Internet, des dizaines, des centaines et même probablement des milliers de soi-disant solutions sont proposées, le fameux « enlarge your penis » est même devenu une légende sur le web puisqu’il est très souvent utilisé pour des mails de phishing et d’arnaques. En gros on joue sur le fait que bien des hommes cis sont obsédés par l’idée d’avoir un gros sexe qui serait la preuve, que dis-je le totem, le sceptre de leur masculinité glorieuse et triomphante…

anigif_enhanced-8630-1412663838-1

Métaphore + JCVD = <3

En revanche, la bonne nouvelle c’est que ÇA NE SERT A RIEN D’AVOIR UN GROS PÉNIS, mais genre vraiment quoi! Pour le prouver, examinons un instant les différentes fonctions que peut avoir un pénis.

D’abord les trucs les plus basiques : uriner et éjaculer (truc utile si on veut se reproduire, encore qu’il faut bien penser à éjaculer dans un vagin lui-même rattaché à un utérus car sinon on est mal barrée, on va pas se mentir. Enfin sauf si on éjacule dans un gobelet pour utiliser ça plus tard. Mais bref.). Pour ces deux fonctions, la taille (longueur et largeur) du sexe n’a aucune importance. On n’est pas plus ou moins fertile en fonction de la taille de son pénis mais en fonction du nombre et de la vivacité des spermatozoïdes et les deux ne sont absolument pas liés. On peut avoir un pénis petit ou moyen et plein de tétards super dynamiques et résistants, comme on peut avoir un pénis tellement grand qu’il nous sert d’écharpe en hiver mais des gamètes peu nombreux et/ou un peu feignants. Pareil pour faire pipi : peut importe la taille du tuyau pourvu qu’on ait l’urètre (le canal à l’intérieur du pénis par lequel passent l’urine et le sperme).

penis-sever-circumcision

Ensuite les trucs sexuels. Car oui, très souvent, quand les mecs cis se préoccupent de la taille de leur pénis c’est parce qu’ils ont l’impression que c’est nécessaire pour donner du plaisir à leurs partenaires. Sauf que non. En effet les principaux organes du plaisir chez la plupart des personnes sont le clitoris, le pénis et la prostate et on n’a pas besoin d’un (gros/grand) pénis pour les stimuler.

prostate

Le clitoris (voir schéma ci-dessous) est en (petite) partie accessible par la vulve (donc à l’extérieur) et peut aussi être stimulé par l’intérieur du vagin mais plutôt vers l’entrée (ou 2/3 centimètres de l’entrée si on veut viser le Point G qui correspond -entre autres- à cette partie interne du clitoris). La prostate (voir GIF ci-dessus) se situe entre 5 et 7 centimètres de l’entrée de l’anus en direction du nombril (en général chez les personnes qui sont nées avec un pénis). Quant au pénis, c’est un organe externe. Conclusion : ces organes particulièrement sensibles peuvent tout à fait être atteints/touchés/caressés/stimulés avec un pénis modeste, voire même sans pénis (c’est à dire avec les doigts, mains, avec un gode, avec la bouche, la langue, etc etc…).

Clitoris_anatomy_labeled-en

(Ah ouais, et « fun fact » : il y a plus de meufs cis hétérosexuelles qui se plaignent que leur partenaire a un trop gros sexe qu’un sexe « trop petit » #amédité)

Par ailleurs, la sexualité ne se résume pas à ces seuls organes, et nos corps entiers peuvent être des zones d’exploration et de stimulation érotique, de la tête aux pieds en passant par la nuque, les lobes d’oreille, la bouche et la langue, la poitrine, les côtes, les hanches, les reins, le ventre, les fesses… Tous ces endroits ont une sensibilité différente selon les personnes, et certaines aimeront qu’on les morde, qu’on les pince, qu’on les claque quand d’autres préféreront qu’on les caresses, qu’on les effleure, qu’on les chatouille, qu’on les embrasse ou qu’on souffle dessus doucement. C’est aussi pour ça que chaque rencontre est une exploration (surtout que ces préférences peuvent aussi évoluer avec le temps, les expériences ou en fonction des partenaires!).

TADAM la preuve par A+B que ça sert à rien d’avoir un gros pénis :)

J’espère que la réponse te conviendra,

Smouckettes

Cette réponse existe grâce au soutien de @FaFaFaFa26 sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés