Est-ce que je dois me forcer à fesser ma copine malgré mes traumatismes?

Dans ta réponse à la question sur la fessée, tu dis que la copine de l’auteur a peut-être besoin de cette pratique pour sa sexualité et que, dans ce cas, il faudrait trouver une alternative. Dans le même cas que l’auteur, je suis incapable d’accepter une alternative à cause de traumatismes, est-ce que je dois quand même me forcer pour ma copine ?

Hello!

Alors, pour commencer, je ne parle pas de « besoin », car j’estime que cette notion n’a rien à faire dans un rapport sexuel entre plusieurs personnes consentantes. On a des « envies », oui, et on peut estimer qu’elles sont suffisamment importantes pour primer sur le ou la partenaire, auquel cas il nous appartient d’en changer ou d’en trouver d’autres en plus.

Mais AUCUNE PRATIQUE N’EST JAMAIS OBLIGATOIRE. Tu ne devrais JAMAIS TE FORCER. Et d’ailleurs personne ne devrais jamais te forcer, que ce soit physiquement ou psychologiquement (menace, insistance, chantage émotionnel, etc). S’il s’agit de quelque chose dont ta copine t’a exprimé le souhait mais qui te met mal à l’aise voire te rappelle des souvenirs traumatisants, je suis certaine qu’en lui expliquant, elle comprendra parfaitement et n’insistera pas. Après tout ça n’est sans doute qu’une partie de son univers fantasmatique, et il est probable que tu la satisfasses à bien d’autres points de vue, que ce soit au lit ou dans votre relation de manière plus générale…

Je t’encourage donc à en parler avec ta copine et à continuer à ne pas faire ce que n’as pas envie de faire ;)

Bisous

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés