En couple avec mon copain, je n’ai jamais eu d’orgasme avec lui. Suis-je asexuelle ou incapable d’avoir du plaisir?

Bonjour ! je suis une femme cis en couple avec mon copain depuis plus d’un an, sentimentalement tout va bien mais sur le plan sexuel c’est un peu bizarre dans le sens où je n’ai jamais eu d’orgasme avec lui… (avec la masturbation non plus, à vrai dire je n’en ressens pas le besoin et ne le fait pratiquement jamais). J’ai envie de lui, envie qu’il ait du plaisir mais le mien c’est comme si je m’en fichais un peu, si bien qu’il y’a des fois où quand il me pénètre je ressens pas un « immense » plaisir, des fois même j’ai assez mal. Y’a que au niveau des prélis où ça reste agréable puisque finalement il ne reste qu’en « surface » (^^). Bref ça me stresse un peu, des fois j’en viens même à me demander si je ne serais pas asexuelle ou sans la capacité d’avoir du plaisir, il est mon premier copain sérieux avec qui j’ai fait l’amour. On en a déjà parlé mais on sait pas trop comment réagir, c’est pas le genre de problèmes que je vais étaler à mon entourage…
Merci à toi ! (et désolée pour l’étalage de vie…)

Bonjour!

Alors pour commencer, le fait de ne pas avoir d’orgasme ne devrait pas t’inquiéter outre mesure. Apparemment tu es jeune et ton copain est ton premier partenaire sexuel, et dans ces circonstances, il est très fréquent de ne pas parvenir à l’orgasme. C’est d’autant plus vrai que tu dis ne pas ou très peu pratiquer la masturbation, qui peut être un très bon moyen de découvrir ce que tu aimes d’un point de vue sexuel et ainsi de pouvoir éventuellement le communiquer à ton ami pour que vous preniez du plaisir tous les deux. Donc pas de panique, ça ne signifie pas qu’il y ait quoi que ce soit qui ne « fonctionne pas » chez toi d’un point de vue physiologique. Pour ce qui est d’être asexuelle, cela signifie ne pas éprouver de désir sexuel (ce qui n’est pas la même chose que de ne pas ressentir de plaisir). Se disent généralement asexuelles des personnes qui ne ressentent simplement pas d’envie de faire du sexe.

[Edit] Une personne m’a contactée sur FB pour me raconter ça « Je suis asexuelle, j’ai lu énormément de choses sur la question, j’ai moi-même beaucoup théorisé cela, et […] j’en ai assez de lire que l’asexualité est un manque de désir sexuel – de libido. Ce présupposé fait beaucoup de mal à la communauté asexuelle, et c’est aussi à cause de lui que je me suis sentie comme un monstre/une mauvaise asexuelle pendant très longtemps. L’asexualité, en tant qu’orientation sexuelle, indique juste le fait qu’un asexuel n’est attiré sexuellement par personne. Cela ne sous-entend en aucun cas s’il y a présence ou non de libido.
Un asexuel peut fantasmer, être réceptif aux stimuli érotiques, se sentir excité en lisant un livre, en regardant un film… Et il y a aussi des asexuels qui ont des pratiques non « normatives », et qui veulent des rapports sexuels mais seulement en rapport avec l’objet de leur fantasme. Il existe beaucoup de sortes d’asexualités, et je ne les connais sans doute pas encore toutes.
Dans mon cas, je suis autochorissexuelle. Je suis très réceptive aux stimuli érotiques/pornographiques. J’ai donc du désir sexuel/de la libido.
Mais voilà, mon désir sexuel/ma libido ne s’attache à aucune personne physique. Je ne suis attirée par personne.
Et cela n’empêche pas forcément d’avoir de rapports sexuels. Si on est un asexuel sex-positive, on peut très bien choisir d’avoir des rapports sexuels pour d’autres raisons que l’attirance sexuelle. On peut vouloir approfondir son intimité, que sais-je encore…
Sur ce test, il y a un panel assez représentatif des différents types possibles dans le spectre de l’asexualité. »

En revanche, j’aimerais revenir sur plusieurs choses que tu dis dans ta question. D’abord, tu dis ne pas ressentir « un ‘immense’ plaisir » et même avoir des douleurs lors de la pénétration. Je me permets donc de te rappeler que la pénétration n’est pas une obligation, et que si ça te fait mal tu peux aussi demander à ton copain d’arrêter, il y a plein d’autres choses à faire, dans la sexualité…

giphy-1

Par exemple ce que tu appelles « prélis » et reste « en surface » (sans pénétration, donc). J’imagine que tu veux parler des caresses externes au niveau des petites et grandes lèvres, mais aussi et peut-être surtout au niveau du gland du clitoris, que ce soit avec la main ou avec la langue, la bouche, etc. Mais en fait, quand on appelle ces pratiques « préliminaires », c’est pour sous-entendre que c’est un genre d’échauffement avant le « vrai » sexe, c’est à dire la pénétration. Sauf qu’en réalité, à partir du moment où on est dans une pratique qui peut apporter du plaisir, on est déjà dans un rapport sexuel :) Et en l’occurrence, la majorité des femmes a besoin d’une stimulation externe du clitoris pour parvenir à l’orgasme. Clitoris qui, je ne sais pas si tu le savais, ressemble à ça en entier :

Clitoris_anatomy_labeled-en

Quoi qu’il en soit, c’est déjà chouette que vous en ayez parlé, et je pense que c’est important que vous continuiez à en parler, même si ce n’est pas toujours facile, pour essayer de trouver des pratiques et des positions qui sont agréables pour vous deux. Au risque de me répéter, la pénétration n’est pas une obligation, et vous pouvez tout à fait construire ensemble une sexualité très excitante, complice et agréable sans cela. Tu n’as pas à faire des choses qui te déplaisent juste pour faire plaisir, d’autant que ton ami a sans doute envie de te faire plaisir lui aussi, et pas de te faire mal.

Il est possible que la douleur que tu ressens lors de la pénétration vienne d’un manque de lubrification (si tu es stressée, fatiguée ou que tu as un peu bu d’alcool par exemple, il est possible que tu ne produises pas ou peu de lubrifiant naturel). Si tu es détendue, excitée et que vous utilisez du lubrifiant, tu limites les risques de ressentir de la douleur, et si ton ami ou toi caressez votre clitoris en même temps qu’il te pénètre, tu augmentes tes chances de ressentir du plaisir.

J’espère avoir pu t’aider un peu

Bisette ;)

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés