J’ai trompé mon copain mais je n’arrive pas à m’en vouloir

Bonjour !

Je suis avec mon copain depuis 6 ans maintenant mais le mois dernier j’ai couché avec un autre lors d’un week end festif. J’ai aussi embrassé plusieurs mecs pendant ce week end. Le « soucis » c’est que je n’arrive pas à m’en vouloir, c’est quelque chose que je désirai réellement! Ça fait depuis nos 13 ans qu’on est ensemble et j’ai envie de connaitre autre chose pour ne pas avoir de regrets.
Bref: c’est pas bizarre de prendre ça à la légère alors que je l’ai quand même trompé ?

Merci !

Hello!

Alors tu t’en doutes, ce n’est pas moi qui vais te dire « ouhhhh bouhhhh c’est mal ce que tu as fait, tu devrais te rouler en boule dans une pièce sombre pour culpabiliser et te fouetter le dos avec des orties pour expier ta faute, vilain⋅e! »

Bon. Tu « n’arrive[s] pas à [t]’en vouloir » et tu te demandes si « c’est pas bizarre de prendre ça à la légère ». Au delà du fait que tu n’es pas en train de t’auto-flageller et de te tordre d’angoisse (ce qui est une bonne chose, hein, soyons clair⋅e⋅s), je ne suis pas certaine qu’on puisse dire que tu le prends « à la légère ». Tu y réfléchis quand même pas mal je crois, puisque tu as fait la démarche de venir poser cette question… Après, en fonction des personnes et des relations, on peut avoir des ressentis très différents dans ce type de situation (qui n’a rien d’exceptionnel).

La « tromperie » existe sans doute depuis aussi longtemps que la monogamie, je serais pas loin de dire que la seconde a créé la première. Mais en vrai ça dépend de ce qu’on définit comme tromper. Est-ce qu’embrasser c’est tromper? Est-ce que sucer, lécher, c’est tromper? Est-ce que pénétrer avec un doigt c’est tromper? Et avec deux? Et avec un sextoy? Et avec un pénis? Et masser les pieds, c’est tromper? Et si on est fétichiste des pieds, alors? Comme tu le constates on peut décliner ça à l’infini des pratiques qu’on considère (ou pas) comme sexuelles. D’ailleurs le plus souvent, c’est ça la limite qu’on n’a pas le droit de franchir quand on est dans une relation « monogame » ou « exclusive »: le sexe. Comme si c’était forcément la chose la plus intime, la plus sérieuse, la plus signifiante, la plus importante que deux personnes (ou trois, ou quatre, ou…) peuvent faire ensemble. Et c’est vrai que ça peut être le cas pour certain⋅e⋅s. Mais pas pour tou⋅te⋅s!

Certain⋅e⋅s pratiquent le sexe comme on ferait un sport d’équipe: on se choisit un⋅e/des partenaire⋅s avec qui on s’entend bien et on partage cette activité qu’on trouve agréable et qui nous fait du bien, on transpire un coup et on finit plein⋅e d’endorphines, puis chacun⋅e rentre chez soi et tout le monde est content⋅e! Dans cette perspective, est-ce qu’on imaginerait dire à son copain/sa copine « nan c’est mort tu vas pas au sport avec tes potes »? Difficile à imaginer ou accepter. D’autres ont une vision différente, qui relie notamment sexualité et sentiments et/ou engagement, ce qui fait que tout comportement vu comme sexuel prend une autre dimension que la simple rencontre physique entre deux personnes (ou plus). Et quand deux personnes impliquées dans une relation n’ont pas la même perception, les mêmes attentes, ça peut être compliqué (d’ailleurs c’est vrai pour la sexualité mais pour plein d’autres trucs aussi).

En ce qui te concerne, tu es en couple exclusif depuis 6 ans, et qui plus est de tes 13 ans à tes 19 ans, ce qui est une période où beaucoup de gen⋅te⋅s vont avoir tendance à vivre plein d’expériences différentes, à faire des rencontres, à avoir des relations plus courtes. Donc c’est tout à fait compréhensible que tu aies envie de découvrir d’autres personnes, d’embrasser, de toucher, de coucher… Tu ne veux « pas avoir de regrets » ça peut complètement s’entendre, mais ça serait peut-être plus clair, juste et simple si tu en discutais avec ton copain. S’il l’apprenait par d’autres personnes cela pourrait être bien plus blessant, et il a peut-être ces envies là lui aussi.

Ça ne signifie pas nécessairement la fin de votre couple, si vous êtes bien ensemble! Ce n’est pas parce qu’une relation a commencé en mode monogame (qui est souvent le mode « par défaut, vu que c’est le modèle qu’on voit le plus souvent au cinéma, dans les pubs, parmi nos ami⋅e⋅s, nos familles, etc…) que ça doit rester comme ça tout le temps. Les individu⋅e⋅s évoluent et leurs rapports aussi, et c’est ok. Ce que tu voulais à 13 ans n’est plus exactement ce que tu veux à 19? Plutôt logique quand on y pense, non? Le plus important, et ça, ça ne change pas, c’est de se parler le plus honnêtement possible. C’est ça qui fait la force des liens avant tout (à mon avis).

Voilà voilà, c’est pas mal long comme réponse mais j’espère que tu y trouveras des bouts de trucs utiles :)

Bisettes à lunettes

Cette réponse existe grâce au soutien de @LadyLuciole sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés