Je me masturbe 3 fois par semaine, c’est trop?

Alors voilà, je me masturbe assez régulièrement (2/3 fois par semaine) , parce que ça me détends, quand je suis stressée , avant de dormir, sous la douche, ou encore tout simplement quand je m’ennuie.
Je discute librement avec mes amies et ma copine, mais lorsque l’on aborde ce sujet, j’ai récolté des réponses de ce genre:
– Moi je le faisais, mais genre quand j’avais 14 ans quoi. ( Une amie )
– Je vois pas trop l’intérêt, moi je l’ai jamais fais ( ma copine ) Je ne pense pas qu’elle aurait été gênée de me le dire si c’était le cas.
Du coup, je suis un peu gênée moi-même, dans le sens ou je n’ose pas le dire, de peur de ne pas être comprise peut être, dans des périodes de gros stress ça va être de courtes périodes de tous les jours.
Avant ma petite amie actuelle, je n’avais jamais eu d’orgasmes, mais même depuis je continue .
Quand je sais que l’on va se voir, je me retiens pour avoir encore plus envie d’elle ( d’ailleurs, est-ce que c’est fondé ça?)
Avant elle j’avais même commencé à croire que j’avais un problème, parce que toute seule j’arrivais très bien à me faire jouir, mais jamais avec quelqu’un.

Donc tout ça pour te demander, est-ce que c’est trop? Ou est-ce que je devrais juste accepter les besoins sexuels que je peut avoir, aussi importants soient-ils ( moi je trouve que ça fait beaucoup, après peut être que je me trompe) ?

Bonjour!

OUI C’EST BEAUCOUP TROP TON SEXE VA TOMBER ET ON VA TOUS MOURIR!

Non pardon je déconne.

Alors NON, se masturber deux ou trois fois par semaine ou même tous les jours ce n’est pas « trop ». Et NON, ce n’est pas non plus bizarre de continuer même une fois qu’on est en couple et/ou même une fois qu’on a atteint ses premiers orgasmes à deux.

after-a-long-day-she-finally-got-some-privacy-2188-masturbation

En réalité on peut tout à fait se masturber autant de fois et aussi souvent qu’on en a envie sans que cela soit un souci, du moment que ça nous fait du bien. Si la masturbation, ou sa fréquence, devient source d’angoisse, de conflit dans le couple, de stress voire de « manque » (par exemple si on se sent mal si on ne peut pas le faire un jour, où si on commence à moins voir ses ami-e-s ou son/sa partenaire pour pouvoir se masturber, ou si on laisse tomber une activité qu’on aime bien pour à la place se masturber), là on peut se poser la question de savoir si on est encore dans une pratique qui nous fait du bien ou si on est dans un comportement dépendant/addictif. Mais franchement, d’après ce que tu me décris, cela ne semble pas être ton cas donc pas de panique.

masturbating-vibrator

Tu dis te masturber pour te détendre, quand tu es stressée, avant de dormir, sous la douche ou quand tu t’ennuies, et tout ça est en fait très banal, ce sont des situations tout à fait habituelles dans lesquelles pratiquer ce que l’on peut aussi appeler « autosexualité ». Ce terme, peut-être un peu plus large que celui de masturbation, recouvre tout les contacts sensuels et/ou sexuels que l’on peut avoir avec soi même, sans que ça se passe nécessairement ou uniquement au niveau du sexe. Ça peut être des caresses de différents types sur le reste du corps, des massages que l’on se fait à soi-même, prendre le temps de se sentir, entièrement, de se toucher, d’être doux/ce avec soi…

51ae4fa56469e483dd3d8dad6712a4a6

Et cette sexualité, celle qu’on a seul⋅e, n’a rien d’immature comme le laisse entendre ton amie qui dit qu’elle le faisait quand elle était adolescente, et n’a pas vocation à remplacer ou concurrencer celle qu’on peut avoir avec d’autres personnes par ailleurs. On peut tout à fait se masturber souvent et avoir aussi des rapports fréquents avec un⋅e ou plusieurs partenaire⋅s, ça ne supprime pas automatiquement l’envie de faire du sexe avec quelqu’un⋅e (bon ok, peut-être pas dans le quart d’heure qui suit, et encore, ça dépend des gen⋅te⋅s ^^ ). Après, que toi tu choisisses de ne pas le faire quand tu sais que tu vas voir ta copine, peut-être pour entretenir une sorte de « tension » sexuelle, pourquoi pas après tout :)

Bref : tu n’as pas de problème, tout va bien, continue à te masturber quand et si tu en as envie, youpi youpi!

Bisouilles

[Edit] On me souffle que pour les personnes à pénis qui se masturbent beaucoup, c’est mieux d’utiliser de la crème (ou du lubrifiant) histoire d’éviter les irritations qui pourraient survenir avec les frottements. Pour les personnes à vulve, du lubrifiant peut aussi permettre de rendre la masturbation plus confortable et éviter la surchauffe :)

Cette réponse existe grâce au soutien de @MatthieuBlanco  sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés