Je me sens prête à passer le cap des préliminaires, mais depuis une première expérience douloureuse de la pénétration j’ai peur.

Bonsoir, j’ai 18 ans et je n’ai jamais passé le cap des préliminaires. Je me sens prête, mais depuis les premiers préliminaires que j’ai fais et que suite à ça mon ex n’arrivais pas a me pénétrer car ça me fessait super mal, j’ai peur de tenter le pas. Ça me joue donc des tours sur mes relations avec les petits copains qui me sentent bizarre de pas vouloir aller plus loin, donc je n’arrive pas à avoir de relation durable…

Hello!

Pour être sûre que l’on se comprenne bien, je me permets de redéfinir ta question, j’imagine que ce que tu englobes dans les « préliminaires », c’est donc tout ce qui n’implique pas de pénétration du pénis? Donc caresses, fellation, cunnilingus, éventuellement anulingus et pénétration avec un/des doigt.s? C’est marrant qu’on continue d’appeler ça « préliminaires » comme si c’était forcément le « début » de quelque chose, et pas un rapport sexuel à part entière… Alors qu’on peut (se) donner beaucoup de plaisir, jouir et même avoir un orgasme comme ça, donc c’est quand même que ces pratiques sont « vraiment » sexuelles :)

giphy

Ouhhh you touch my tralala

Je fais ce rappel, car tu sembles présenter la pénétration comme un pas en avant, une progression presque logique voire obligatoire après ces fameux « préliminaires », mais on peut tout à fait avoir une sexualité très excitante et épanouissante sans pénétration.

Après, si toi, c’est quelque chose qui te fait envie, mes conseils seraient surtout de te détendre et de te laisser le temps. Si tu as ressenti de la douleur lors de ta/tes précédente.s tentatives, il est logique que cela te stresse. A ton partenaire de te mettre à l’aise, de prendre le temps de te masser, de te caresser, et surtout de ne pas te mettre la pression pour « aller plus loin » comme tu dis.

giphy-1

Il est assez fréquent de ressentir des blocages et/ou douleurs au niveau du vagin, que cela soit lors de pénétration avec les doigts, avec un pénis ou avec un autre objet. Il est possible qu’il s’agisse de ce qu’on appelle le vaginisme, et qui est le plus souvent lié à une forme d’obstacle psychologique. Il se peut également que tu sois atteinte de dyspareunie, ce qui peut être causé par de nombreux facteurs, physiques ou mentaux.

Si cela te gêne et/ou te fait souffrir, il serait sans doute bon que tu consultes, par exemple un Planning familial près de chez toi ou un.e généraliste ou gynécologue, ne serait-ce que pour éliminer les possibilités qu’il s’agisse des conséquences d’une infection (candidose, si tu as mal au niveau de l’entrée du vagin, et peut-être endométriose si c’est plutôt au fond du vagin que tu ressens la douleur).

Après je vais enfoncer le clou mais quand tu dis que « ça te joue des tours sur tes relations avec les petits copains qui te sentent bizarre de pas vouloir aller plus loin », je me demande deux choses.

La première c’est : est-ce que tu SAIS que c’est un problème pour eux (est-ce qu’ils te l’ont dit? est-ce que vous en avez parlé?) ou est-ce que tu PENSES que c’est le cas? Parce qu’il est possible que, si vous en discutez, tes copains te disent que ça leur convenait très bien ainsi!

giphy-2

Et la seconde question que je me pose, c’est : est-ce pour TOI que tu as envie de dépasser ce qui te sembles être un blocage problématique ou pour quelqu’un d’autre? Parce que si un de tes copains t’a vraiment laissée tomber pour ça, c’est que les liens entre vous n’étaient peut-être pas aussi forts que tu l’espérais? Du coup ce n’est peut-être pas une grosse perte pour toi, et peut-être que ce qui t’aidera à dépasser ce blocage si.quand tu en a(ura)s envie, c’est simplement d’être avec une personne pour qui c’est TOI qui importe, pas le fait que tu acceptes ou aimes telle ou telle pratique sexuelle. C’est en tout cas ce que je te souhaite de tout mon coeur.

Je t’embrasse

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés