Je ne supporte pas que mon copain regarde du porno, suis-je coincée?

Bonjour!

je sais qu’il y a deja eu quelques questions à propos de la consommation de porno, mais j’ai un réèl blocage avec ce type de visionnage. Je ne supporte pas que mon copain en regarde, et je ne supporte pas d’en regarder.  J’ai deja essayé à  plusieurs reprises d’en visionner mais à part m’inspirer du dégout ça ne m’a rien procuré.  Je sais que le problème vient largement de moi puisque je n’ai pas à priver mon copain de son intimité, il a le droit à son jardin secret et tous le monde en regarde…mais pour moi c’est une simple incitation à la misogynie, au sexe bête et méchant ou seul le plaisir masculin est mis en avant dans les 3/4 des pornos,( et je sais très bien que mon copain ne regardera jamais le quart restant de porno féministe), c’est un sujet très très sensible pour moi qui a fait l’objet de nombreuses disputes et discussions avec mon copain. J’ai sincèrement essayé de comprendre ce qu’il lui plaisait dans ces vidéos, je l’ai questionné à plusieurs reprises et essayé d’en regarder mais je n’ai jamais pu finir une vidéo porno sans me mettre à pleurer et être extrêmement mal à l’aise et triste comme si je venais de voir la mort de l’amour en direct…désolée pour cette énorme pavé, je sais que je vais paraitre très coincée et fermée d’esprit et je le sais mais cest un réèl blocage, et même d’entendre des amis en parler révèle encore plus mon blocage et me bouleverse…comment passer au dessus de ma bétise ?

Bonjour,

Pour commencer, il y a plusieurs choses différentes dans ta question, et notamment il me semble important de traiter séparément le fait que toi tu ne supportes pas de regarder du porno, que cela te bouleverse, même, et le fait que tu n’acceptes/ ne comprends pas que ton copain en visionne par ailleurs.

En ce qui concerne TON opinion sur le porno et/ou ta réaction face à ce type contenus, déjà, je te trouve très dure avec toi-même. Le fait de ne pas aimer en regarder, que cela non seulement ne t’excite pas mais te « dégoûte » pour reprendre tes mots, ce n’est pas une « bêtise » et ça ne fait pas de toi une personne coincée ou fermée d’esprit. Tu as le droit de ressentir cela, et tu ne devrais surtout pas te forcer à mater du porno si tu n’en as pas envie!!! Personne n’a à t’y obliger ou t’y contraindre, ni à juger ou critiquer ton ressenti sur le sujet. Et non, tout le monde ne regarde pas du porno ;)

mrw-my-joke-comment-gets-more-upvotes-than-the-comment-that-set-me-up-29807Internet c’est pas que pour le porn, c’est aussi pour les chatons :)

Je note cependant que dans ton choix de mots pour décrire tes émotions (« sujet très très très sensible », « pleurer et être extrêmement mal à l’aise et triste », « la mort de l’amour », « mon blocage me bouleverse »)  il y a des choses vraiment très fortes et peut-être pas anodines. Apparemment ce n’est pas simplement que tu n’aimes pas le porno ou que tu ne veux pas en regarder, c’est que ça te provoque des sentiments violents et négatifs de simplement en parler et/ou savoir que ton copain en regardes. Du coup je me demande s’il n’y a pas aussi une crainte de ta part que ton copain veuille reproduire dans votre sexualité à deux ce qu’il voit dans les films qu’il regarde, des pratiques que tu considères comme problématiques, ou, en tout cas, qui ne t’attirent pas?

c9d90570-5174-0132-0b45-0eae5eefacd9

Peut-être est-ce aussi pour ça que tu dis « je vais paraitre très coincée et fermée d’esprit », parce que tu as peur que ton copain te le reproche si tu ne partages pas ces envies là? Quoi qu’il en soit, je te rassure : ce n’est pas du tout automatique de reproduire sa « vraie vie sexuelle » (ou en tout cas dans ses rapports sexuels) ce qui nous excite sur écran ou dans nos fantasmes. Au contraire, pour certaines personnes, il y a des choses qu’elles trouvent super « bandantes » dans leur tête ou dans un film et qu’elles ne voudraient pas du tout « réaliser » avec un⋅e partenaire de chair et d’os. Même si ton copain regarde du porno mettant possiblement en scène des pratiques plus ou moins hard, il est tout à fait probable qu’il soit très satisfait de la sexualité que vous partagez telle qu’elle est!

10432_happy-bridesmaids-sex-jon-hamm

Concernant le fait que LUI regarde du porno, je pense que je ne vais rien t’apprendre en te disant que tu ne peux rien y faire, d’ailleurs tu le dis toi-même « je n’ai pas à priver mon copain de son intimité, il a le droit à son jardin secret ». Et en effet, ce que regarde/lit/écoute ton copain pour s’exciter, tout comme ce sur quoi il fantasme, ça ne regarde que lui. Par ailleurs, ce qui n’est pas forcément évident à comprendre ou à accepter, c’est qu’il n’en a pas nécessairement la même perception que toi. C’est à dire que face à des mêmes images, en fonction de plein de choses (notre vécu, notre éducation, notre expérience, etc etc) on ne réagit pas tou⋅te⋅s de la même manière, on ne fait pas tou⋅te⋅s les mêmes associations, etc.

thefirsttimeyouwatchpornicansmellyou_6d76b6_4181954

Enfin, il y a un point que je voudrais soulever et qui concerne la distinction que tu fais entre le porno majoritaire qui serait une « incitation à la misogynie, au sexe bête et méchant ou seul le plaisir masculin est mis en avant » et le « porno féministe ». Effectivement, une grande partie de la production de porno (cis)hétérosexuel « mainstream », est faite par des hommes pour des hommes, avec un point de vue d’homme, et reproduit des schémas plutôt normatifs : homme pénétrant, femme pénétrée, l’éjaculation (le plus souvent visibilisée) de l’homme signale la fin du rapport sexuel. Ok. Et on peut le déplorer, mais finalement c’est la même norme cishétérosexuelle qu’on nous fourgue depuis les contes de fées jusqu’aux productions d’Hollywood en passant par les publicités, donc le porno n’est finalement qu’un média parmi d’autres, pas exemplaire en matière de représentations sexistes, mais pas pire que les autres non plus.

b2789ce031b4a5dbb5d05967ce0f243bNon, rien.

Et de là à dire que cela inciterait à la misogynie, ce serait considérer que certaines pratiques sexuelles seraient forcément misogynes, or une femme peut prendre son pied en étant dominée, avec une levrette claquée, une double pénétration ou une gorge profonde, pourquoi pas? Le principal c’est qu’elle en ait envie! Et puis on peut s’aimer super fort et se faire des trucs super coquins, les pratiques extrêmes ne signalent pas nécessairement « la mort de l’amour » comme tu dis (parfois, au contraire, il faut être super excité⋅e et en confiance pour faire certaines choses!).

raw

OUI on peut avoir envie et besoin de voir des corps différents, moins standardisés, d’avoir plus de regards de femmes et/ou de personnes LGBTQI (et donc plus de femmes scénaristes, réalisatrices, productrices de porno). Mais ça ne signifie pas que le porno mainstream est nécessairement « mauvais », il en faudrait juste pour tous les goûts! Autre point important : les conditions de travail des actrices. Est-ce qu’il vaut mieux tourner dans un film étiqueté féministe/déconstruit/queer/post porn en étant peu ou pas payée ou gagner sa vie correctement en tournant pour des productions mainstream? (Je n’ai pas la réponse, et ça veut pas dire qu’on est toujours mieux payée dans le mainstream, et c’est évidemment aux performeuses de prendre cette décision, elles peuvent d’ailleurs combiner les deux, et puis les consommateurices de porno peuvent faire leur part en PAYANT POUR LEUR PORNO, eh ui!)

Voilà j’espère que tu auras trouvé des éléments de réponse là dedans,

Je t’embrasse,

Cette réponse existe grâce au soutien de Birdy sur Tipeee. Merci beaucoup!

(Et merci Ludivine pour le point de vue éclairé)

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés