Risque t-on un claquage de la langue lors d’un cuni trop enflammé ?

Hahahahahahaha

D’abord : MERCI. Sérieusement ça doit être une des questions les plus chouettes que l’on m’ait posées ici et je suis tout à fait en joie de la lire et d’y répondre :)

giphy (1)

Alors, je ne sais pas vraiment si on peut se faire un « claquage » des muscles de la langue, mais en effet, lors d’un rapport buccal (que ce soit avec un pénis – fellation- une vulve – cunilingus- ou un anus -anulingus-) on peut un peu se blesser si on y va comme un⋅e bourrin⋅ne (genre très énergiquement et/ou très longtemps). On peut par exemple se bloquer ou se fouler la mâchoire, se faire mal au frein (celui de la langue, donc, qui peut être abîmé par le contact prolongé avec les incisives du bas – si tu ne vois pas ce que je veux dire, tire la langue et bouge-la de gauche à droite) ou encore se faire mal aux muscles de la langue.

Comme pour tous les muscles, ceux de la langue peuvent fatiguer ou surchauffer, donc si en pleine action on se rend compte qu’on est en train d’avoir une crampe ou une douleur, on peut tout simplement arrêter pour se reposer (et éventuellement prendre le relais avec d’autres parties du corps et/ou objets (main⋅s, sextoy⋅s, pénis, etc). Comme pour tous les muscles, plus on les fait travailler plus ils gagnent en puissance et en endurance… Je vous laisse tirer les conclusions qui s’imposent (pour celleux qui n’auraient pas compris je traduis quand-même : plus vous faites de cunis moins vous risquez la crampe en plein milieu ^^ ).

giphy

Après, si vous avez mal à la langue pendant plus d’un ou deux jours, s’il y a une inflammation ou si la douleur s’intensifie, il ne faut pas hésiter à consulter pour vérifier qu’il n’y aurait pas un autre souci, comme un aphte ou une IST.

Bisou (sans la langue)

Cette réponse existe grâce au soutien de @SilverBD sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés