9 ans que mon mari me trompe parce que je n’ai pas envie d’acceder a ses envies d’échangisme. J’y vais a contrecoeur ?

9 ans que mon mari me trompe parce que je n’ai pas envie d’acceder a ses envies d’echangisme, non pas que je sois contre dans l’absolu mais je n’aime pas sa facon de l’envisager. J’y vais a contrecoeur ?

Bonjour!

Voilà une question tout à fait intrigante dans la façon dont elle est formulée. En effet pour commencer tu dis que ton mari te trompe, puis que tu n’as pas envie d’accéder à ses envies d’échangisme et enfin que tu serais prête à une forme d’ouverture mais que « sa façon de l’envisager » ne te convient pas.

Alors pour commencer, j’imagine que vous en avez parlé puisque tu sembles savoir de manière relativement précise ce qu’il veut et apparemment ça ne te fait pas envie. Ce qui est COMPLETEMENT ton droit, très clairement. C’est un peu compliqué de lire à travers les lignes de ta question en quoi sa façon d’envisager « l’échangisme » ne te plait pas, mais une chose est sûre : pour moi, si tu n’en as pas envie, tu ne devrais surtout pas le faire.

giphy-2

Sortir de la monogamie lorsque l’on a construit son couple ainsi est dans le meilleur des cas très délicat, et là je parle de la situation où les deux conjoints partagent cette envie et parviennent à se mettre à peu près sur la même longueur d’ondes quant aux modalités pratiques (limites, précautions, etc) et émotionnelles (qu’est-ce qu’on ressent, qu’est-ce qu’on se sent capable de gérer ou pas, etc). Mais quand cela se fait à contrecoeur, cela peut être réellement pénible pour ne pas dire douloureux.

Apparemment, tu as dit à ton mari que tu ne souhaitais pas entrer dans sa pratique de l’échangisme, et je déduis du fait que tu parles de « tromper » que tu lui as aussi dit que tu préférerais que lui non plus ne s’y adonne pas, ce qu’il a semble-t-il choisi de ne pas prendre en considération ou du moins de ne pas appliquer. Ce qui, techniquement est aussi son droit.

Dans un couple comme dans la vie en général, chacun.e a droit à ses envies. Après, il semble que le souci c’est que vos envies ne correspondent pas. Et pour ça, la seule solution c’est d’en parler. Ce n’est peut-être pas marrant de mettre ça sur le tapis, inconfortable de rentrer dans les détails, mais c’est la seule façon pour vous de trouver un terrain commun qui vous épanouisse tous les deux tout en évitant que vous vous fassiez souffrir.

Je t’encourage donc, dans un premier temps, à réfléchir à ce qui te pose problème exactement, à ce que tu voudrais idéalement, à ce que tu serais prête à concéder sans que cela ne te rende malheureuse. Tu pourras ainsi arriver avec des idées relativement claires pour pouvoir lui expliquer de manière calme et posée.

J’espère t’avoir un peu aidée,

Je t’embrasse.

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés