C’est vrai qu’il faut connaître son corps (masturbation) pour pouvoir donner du plaisir à l’autre dans une relation homosexuelle?

Salut !
Certains disent qu’il faut connaître son corps (masturbation) pour pouvoir donner du plaisir à l’autre dans une relation homosexuelle … Est-ce vrai ?

Salut toi!

Alors… Déjà moi je me méfie un peu des « il faut » et des « on doit » dans la sexualité, qui sont souvent des manières de créer des règles et des normes là ou elles n’ont pas lieu d’exister. Entre adultes consentant.e.s, chacun.e fait bien ce qu’il/elle veut de ses fesses et du reste.

Bon, ensuite, pour ce qui est du rôle de la masturbation dans la sexualité, ça ne dépend pas du tout de l’orientation sexuelle. En clair, si tu es un mec, découvrir et connaître ton corps à travers la masturbation ne va pas nécessairement faire de toi le Dieu du sexe quel que soit ton partenaire masculin. Et inversement, une meuf qui  trouvé à travers l’autoérotisme ce qui la fait grimper aux rideaux ne sera pas forcément le coup du siècle pour toutes ses amantes, j’en parlais justement ici.

giphy-3

Sexy time de tortues

Pourquoi? Eh bien tout bêtement parce qu’on est tou.te.s différent.e.s en ce qui concerne nos goûts sexuels, et que ce qui te fait jouir à coup sûr laissera peut-être complètement indifférent.e un.e partenaire aux sensibilités différentes. Il y a des personnes qui peuvent atteindre l’orgasme avec des caresses au niveau des tétons et d’autres que ça excite autant qu’un Sudoku. Certain.e.s aiment pénétrer leur.s partenaire.s, d’autres préfèrent être pénétré.e.s et d’autres aiment les deux. On peut adorer la vibration sur le gland du clitoris ou pas. Il y a des gens qui aiment la stimulation externe du clitoris et d’autres qui adorent pratiquer l’anulingus. Je pourrais continuer longtemps comme ça mais tu vois l’idée : ce qui marche sur UN mec ne marche pas sur tous et c’est pareil pour les femmes.

giphy-5

Avoir des bases d’anatomie (savoir où est le clitoris, la prostate, le point G, et comment toutes ces petites bestioles fonctionnent généralement) c’est bien mais loin d’être suffisant, et le principal pour être un.e amant.e formidable c’est d’être à l’écoute de ce que veu.len.t ton/ta/tes partenaires. Et de se rappeler qu’il y a autant de différence entre deux hommes qu’entre deux femmes ou une femme et un homme. C’est vraiment une question d’individus et pas de sexe, et encore moins d’orientation sexuelle.

En revanche, la connaissance de son propre corps, notamment à travers la masturbation, peut beaucoup aider à SE donner du plaisir, et à guider son/sa/ses partenaire.s pour nous donner du plaisir. Ca a l’air un peu égoïste dit comme ça, mais ouais, il faut savoir être un peu égoïste au lit et s’autoriser à chercher son propre plaisir. Ca ne veut pas dire ignorer son/sa/ses partenaire.s, mais ça peut permettre de la/le/les guider vers ce qu’on aime et désire, ce qui est super cool et très excitant pour peu que ça soit fait avec un minimum de considération et de respect. C’est aussi très excitant pour la personne avec qui on est de savoir qu’elle nous donne du plaisir, donc tout le monde s’y retrouve :)

Voilà voilà, j’espère t’avoir aidé.e :)

Bisettes

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés