Comment faire un suçon? Au cou particulièrement. (On peut s’entraîner sur nous mêmes?)

Hello!

En fait ce qu’on appelle un « suçon » est tout simplement une ecchymose (un bleu, quoi, comme quand tu te prends le coin d’une table dans le tibias ou une poignée de porte dans la hanche) (ces exemples vous sont offerts par l’Association française des évocation douloureuses). Sauf que bon, l’idée n’est évidemment pas de mettre des grands coups dans le cou de ton/ta partenaire, j’imagine, mais plutôt de laisser une trace après une séance love to love un peu comme ça…

giphy-2

Ta question est assez mignonne et surprenante parce que la plupart du temps, quand on se retrouve avec des suçons c’est qu’on s’est un peu laissé emporter dans la fougue du moment, et pas parce que c’était prévu, mais après tout pourquoi pas, si toutes les personnes impliquées sont d’accord. Il faut juste bien se dire que laisser des traces (suçons, bleus, griffures, etc…) sur son/sa partenaire peut avoir des conséquences pour lui/elle (par exemple ces traces peuvent être vues par des personnes dont il ou elle ne souhaite pas qu’elles soient au courant de ce qui relève de sa vie privée – parents, collègues, amis, éventuellement conjoint.e « officiel.le »). Donc c’est important, avant de se lancer dans une séance de vampirisme sensuel, de vérifier avec la personne si ça ne la dérange pas.

giphy-3

Bien, ceci étant posé, pour faire un suçon, il suffit d’embrasser l’endroit en appliquant une légère succion (et éventuellement en mordillant légèrement) pendant quelques minutes. Au bout d’un moment, la succion va faire éclater les vaisseaux sanguins juste sous la surface de la peau, et c’est ça qui provoquera la coloration. Tu peux tout à fait t’entraîner sur toi mais tu auras du mal à atteindre ton cou a priori, et si tu t’entraînes sur ton bras n’oublie pas en passant aux travaux pratiques en situation réelle que la peau du coup est bien plus fine et sensible.

Bisous!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés