Dans une relation bdsm, comment est-ce que le/la sub peut manifester son désir de passer à la vitesse supérieure?

Bonjour ! A ton avis, dans une relation bdsm, comment est-ce que le/la sub peut initier des choses ou manifester son désir de passer à la vitesse supérieure sans briser l’illusion du rapport de domination et de la contrainte ? Ça n’a l’air de rien comme ça, mais ce n’est pas simple…

Hello!

Pfiou c’est franchement pas évident comme question, ça! Déjà, chaque relation (bdsm ou pas) est unique a donc un fonctionnement qui lui est propre basé, la plupart du temps, sur des accords tacites ou un ou plusieurs contrats, légaux ou pas, qui sont passés entre les personnes impliquées dans la relation.

Par ailleurs quand tu parles de relation bdsm, ça recouvre une immense vérité de réalités, de la personne qui domine ou se soumet en tant que travailleur/se du sexe, par exemple, au couple qui vit sur ce modèle en permanence ou presque, ou encore aux relations ponctuelles à l’occasion de soirées par exemple.

A priori je dirais que ce sujet devrait pouvoir être abordé en dehors des « séances », sur un temps « neutre », éventuellement en demandant l’autorisation à la personne dominante d’en discuter. Après, s’il ou elle t’autorise à formuler ta demande, son privilège de dominant.e sera d’accéder à ta demande ou pas, jouant ainsi sur la frustration et conservant le pouvoir de décider s’il ou elle souhaite bien t’emmener plus loin ou pas.

Je ne sais pas si cela t’aide beaucoup mais c’est un peu délicat de répondre de manière générale sans connaître les personnes impliquées et le rapport qui les lie…

Bises ;)

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés