Fille cis, j’ai l’impression d’être ‘masculine’ physiquement, puis-je me faire prescrire des hormones?

Salut :) je suis une fille, cis, et j’ai l’impression d’être ‘masculine’ : j’ai très peu de formes, contrairement aux autres femmes de ma famille, je suis poilue (j’ai même deux trois poils qui me poussent sur le menton), et ça me complexe à mort. Est ce que je peux me faire prescrire des hormones féminines ou quelque chose comme as pour réguler tout ça tu penses? Merci d’avance, sois bénie par Conchita <333

Salut!

Alors pour commencer j’ai bien envie de te dire que Conchita te bénit aussi :)

giphyVoilà, ça c’est fait!

Bien, pour ce qui est de ta question je commencerais par te dire que la façon dont tu te décris me laisse penser que tu as un physique mince et/ou musclé et du coup pas forcément de hanches ou de taille très marquées, de fesses très rondes ou de seins volumineux. Je comprends que cela puisse te déstabiliser puisque cela signifie que ton corps ne correspond pas forcément aux stéréotypes de ce que l’on nomme  « féminin »… Mais ça n’empêche pas que tu sois, comme tu le dis toi-même, une fille :)

Toutes les femmes n’ont pas les mêmes corps, et d’ailleurs le corps change quasiment en permanence au cours de la vie: les poils et les ongles poussent, on prend du poids ou en perd, on se muscle ou au contraire on perd du tonus musculaire, sans parler évidemment de l’adolescence, d’éventuelles maladies qui peuvent le modifier, etc etc.

Le fait que tu n’aies pas la silhouette de Christina Hendricks pour citer l’épitome de la féminité archétypale, ne veut pas dire que tu dois te sentir « masculine » ou être perçue comme telle. Les personnes comme Conchita Wurst ou d’autres drag queens poussent les codes de la « féminité » à leur comble : maquillage, coiffure très travaillée, robes extravagantes, talons aiguilles, etc. Ce faisant, elles se glissent dans une identité qu’elles ont choisi, et rien ne t’empêche d’en faire de même si tu en as envie. Mais ce n’est certainement pas une obligation, et la plupart des femmes ne passent pas leurs vies en talons de 12, robe fourreau et full make up.

Bref, tout ça est un peu confus je crois mais ce que je veux dire c’est que tu n’as pas à te coller l’étiquette masculine si tu n’en as pas envie ou si tu trouves ça blessant, dérangeant, ou que tout simplement ça ne te correspond pas.

Bon, et pour en venir à la fin de ta question : il est possible qu’un médecin te propose des hormones mais changer son équilibre hormonal ce n’est pas rien, et prendre des hormones de synthèse (par exemple pour la contraception) peut avoir pas mal d’effets secondaires indésirables comme la prise (ou la perte) importante de poids, une baisse de la libido, et, paradoxalement, une pilosité plus abondante peut aussi apparaître!

Cependant (ajout en provenance de @Koalassandra) tu peux tout de même aller voir un.e endocrinologue afin de voir quels sont tes taux de testostérone et d’oestrogènes (les hormones caractéristiques respectivement  du « masculin » et du « féminin ») et si ceux-ci ne correspondant pas à ce qui a été défini par le corps médical comme « normal » au vu de ton sexe biologique, il est possible qu’il/elle puisse te prescrire un traitement semblable à celui prescrit aux femmes trans, l’androcur, qui fait baisser la testostérone mais a pour inconvéniens notables d’attaquer le foie et de déprimer…

(Et accessoirement, même si le plus important est que tu sois en paix avec toi-même et que tu te kiffes du cul, il y a plein de gens qui fondent pour les filles au physique « androgyne »….)

Muchos Besos

[Edit à la suite d’une remarque ô combien pertinente de @marion_mdm] « le laser existe aussi et faire revivre« , ça peut donc être une autre solution.

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés