J’ai 18 ans et j’ai déjà des problèmes d’érection

Bonsoir !
Je viens exposer mon problème (qui n’en est pas réellement un, ma sexualité restant toutefois très épanouie) : je suis un homme cis de 18 ans et, avec ma copine depuis deux ans déjà, nous baisons énormément. Malheureusement un peu moins récemment, à cause du problème ci-joint : j’ai 18 ans et j’ai déjà des problèmes d’érection. De temps à autre, après une fellation ou même pendant l’acte (le pire ! il n’y a que la levrette qui me tient « debout » constamment en ce moment…), j’ai tendance à débander ou disons à « mollir ». Ça m’handicape réellement – et j’ai conscience que ça peut être aussi un soucis d’égo…-, surtout que dans ce genre de moments ma partenaire comme moi ne sommes pas toujours comblés  et, même si elle nie que ça pose problème, je sens que ça l’agace et qu’elle aimerait tout comme moi continuer.

Hello!

Alors pour commencer, je comprends que cela t’embête, mais je crois qu’il n’y a pas lieu de t’inquiéter.

Je m’explique. Alors pour commencer, en ce qui concerne le plaisir de ta copine, il n’est pas du tout dépendant de ton érection, et tu peux lui donner énormément de plaisir avec ta langue, ta bouche, tes doigts ou même un objet :) Donc si jamais tu te sens « mollir », tu peux aussi faire une pause sur la pénétration avec ton pénis et repasser à autre chose, comme un cunnilingus ou des caresses voire une pénétration avec la main (ce qui permet accessoirement d’atteindre plus facilement le fameux point G qui se situe à l’entrée du vagin vers le nombril).

giphy-1

A ton âge, il est très très probable que ce petit hic soit du à une sorte de blocage psychologique ou à d’autres facteurs concernant ta santé générale. Par exemple si tu ne dors pas assez ou pas bien, si tu subis du stress pour différentes raisons (boulot, études, famille, etc), si tu t’alimentes moins bien ou plus ou de manière peu saine, etc etc, il est possible que ton corps t’envoie un signal d’alarme pour te dire : hey mec, repose-toi, arrête de bouffer de la merde et/ou prends le temps de détendre et de te relaxer. Comme je te le disais, si ce n’est pas ça, il est possible que ce soit simplement un petit blocage dans ta tête (cette fameuse question d’égo que tu évoques) : en gros, plus tu vas te stresser en te disant « il faut absolument que je bande » plus ça va te mettre la pression, plus il y a de chance que ton pénis se rebelle en mode « mec, je fais ce que je veux ». Car oui, le pénis est comme un adolescent désagréable avec un sacré esprit de contradiction, et plus on lui demande un truc moins il y a de chance qu’il le fasse ;)

giphy-2

Enfin, pour ce qui est de ta copine, si elle « nie que ça pose problème », c’est peut-être tout simplement que ça ne lui pose pas de problème, tu dis « sentir » que ça « l’agace » mais la seule façon de savoir réellement ce qu’elle ressent et ce qu’elle en pense, c’est d’en discuter calmement. Tu peux par exemple lui dire que toi ça te stresse, que tu espère lui donner du plaisir, éventuellement que tu aimerais qu’elle t’explique ce qu’elle aime en dehors de la pénétration avec le pénis, voire qu’elle te guide pour que tu lui donnes encore plus de plaisir. Tant que vous continuez à communiquez avec bienveillance, gentillesse et que vous restez à l’écoute l’un de l’autre, vous continuerez à prendre votre pied.

giphy

Hey hey caresse-moi! Oui là!

Voilà, j’espère t’avoir un peu aidé,

Bisettes

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés