J’ai une amie qui a dit que « cis »c’était une « femme (ou homme) normale »

J’ai une amie qui est très impliquée dans la cause lgbt, elle m’impressionne bcp. Et l’autre jour qqun lui a demandé ce que voulait dire « cis » elle a répondu que c’était une « femme (ou homme) normale ». Je tenais à le partager. Ca m’a déçu. Trop de gens utiisent trop souvent la notion de « normalité »
Hello,

Effectivement parler de normalité, qu’il s’agisse d’identité de genre ou d’orientation (ou de pratique-s) sexuelle-s, ce n’est pas du tout anodin, mais surtout, surtout, ce n’est pas du tout scientifique! Je veux dire par là qu’on parle tou.te.s de choses différentes lorsqu’on parle de norme, puisque c’est une pure construction sociale qui est propre à chacun.e. Ce mot porte en lui une notion de jugement qu’il n’est vraiment pas cool d’utiliser dans le cadre de l’identité ou de la sexualité, puisqu’il exclut en creux tous ceux et celles qui ne seraient pas « normaux/ales » ou auraient des envies ou pratiques qui ne rentreraient pas le cadre de ce que telle ou telle personne considère comme la normalité.

Le fait de dire qu’être cis c’est être normal.e n’est malheureusement car trop souvent dans l’esprit des gens, la majorité équivaut à « la norme », et peu importe si on écrase et étouffe ainsi des milliers de personnes qui ne rentrent pas dans le moule. En l’occurrence, on est sur un cas classique de transphobie, peut-être devrais-tu en discuter avec elle? Si elle est militante, peut-être comprendra-t-elle qu’elle a commis une bévue en tenant ces propos et sera prête à se renseigner plus avant sur la question?

Si on veut parler de chiffres, en revanche, on peut parler de majoritaire/minoritaire, ce qui a au moins l’avantage de se baser sur des faits, et encore ces derniers sont toujours sujets à caution puisqu’il s’agit, dans le domaine de la sexualité, de déclaratif : on pourra donc savoir que tant de femmes s’identifiant comme cis et lesbiennes disent se masturber, que tant de mecs s’identifiant comme trans et hétéros affirment pratiquer la pénétration insertive une fois par semaine ou plus etc etc (ce sont des exemples, hein).

Je parlais de l’identité cisgenre ici.

J’espère t’avoir un peu aidé.e
 Bises

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés