J’ai plus souvent des orgasmes dans des moments randoms ( avant un rapport, en marchant, dans le bus … ) que pendant un acte sexuel. J’ai un blocage psychologique ?

Coucou. Je me suis rendue compte que j’avais plus souvent des orgasmes dans des moments randoms ( avant un rapport, en marchant, dans le bus … ) que pendant un acte sexuel, même en me masturbant ( j’y arrive mais c’est vraiment très rare ). Ca me frustre et je me sens anormale :( Tu penses que j’ai un blocage psychologique ?

Coucou!

Alors d’abord un petit rappel : je ne suis pas psy et même pas médecin, et donc certainement pas à même de te diagnostiquer un trouble de quelque nature que ce soit.

Deuxième mauvaise nouvelle : je ne te dirai pas que tu es normale ou anormale, parce que ça ne veut strictement rien dire. Dans la sexualité comme dans la vie au sens large, qualifier quelque chose (ou pire quelqu’un) de « normal » est totalement absurde puisque la « norme » est extrêmement personnelle, fondée sur un mélange entre l’éducation, la culture familiale et celle que nous inculque la société, le tout saupoudré de quelques considérations personnelles. Donc en gros ce qui est « normal » pour une personne ne l’est pas pour une autre, et le plus souvent ce mot a une utilisation excluante : on décrit ce qui serait « normal », et on exclut tacitement tou.te.s celles et ceux qui ne rentrent pas dans ces contours.

Tout juste existe-t-il des caractéristiques, inclinaisons ou pratiques que l’on sait/pense/croit majoritaires ou minoritaires, mais la majorité n’équivaut pas à une « norme » universelle.

Fin de la minute casse-couilles :) (on peut aussi dire orchidoclaste, ça fait plus chic)

giphy-3

Il semble donc que tu aies des orgasmes dans des situations non sexuelles et au contraire très difficilement dans un contexte franchement sexuel. Je comprends que cet apparent décalage puisse te frustrer. Cependant, tu dis aussi avoir des orgasmes « avant un rapport », mais du coup c’est genre pendant que vous vous embrassez ou quand tu es en route ou quant ton/ta partenaire a déjà commencé à te caresser? Et à partir de quand commence pour toi le « rapport » en lui-même?

La bonne nouvelle c’est que la « machine » fonctionne et que ton corps connaît le « chemin » quelque part, puisque tu as des orgasmes, la plupart du temps purement mécaniques puisqu’ils sont souvent décorrélés des situations d’excitation. Ca ne fait pas de toi une personne « anormale ». Il y a quasiment autant de rapports à son corps, sa sexualité et son plaisir que de personnes, donc si on va par là, tout le monde est « normal ». Ou personne ne l’est ;)

giphy-5

Peut-être effectivement qu’il s’agit d’un genre de blocage (hyper hyper fréquent pour le coup) où tu ne t’autorises pas à jouir quand tu es dans un contexte sexuel (ça peut être causé par plein de trucs, genre si on t’a expliqué quand tu étais enfant que sexe était mal ou sale, ou que seules les « mauvaises » femmes avaient du plaisir, etc etc. Ce sont bien évidemment des stéréotypes à la con, mais parfois, même en grandissant et en les remettant à leur place d’un point de vue conscient et rationnel, ces croyances solidement ancrées peuvent encore faire des dommages).

Après, il semblerait que cela t’ennuie voire te fasse souffrir, donc il est possible que cela soit une bonne idée d’en parler avec un.e psy ou sexologue qui pourra peut-être t’aider à y voir plus clair et éventuellement à résoudre cette situation que tu vois et vis comme problématique.

Bisous <3

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés