Je ne parviens pas à l’orgasme, suis-je « frigide » ? Est-ce qu’il y a un espoir que la situation se débloque ?

Bonjour bonjour ! Je suis une femme hétéro de 23 ans sexuellement active depuis mes 16 ans. Je n’ai eu que trois partenaires : deux avec lesquels j’ai entretenu des relations sérieuses (de trois ans) qui étaient peu expérimentés et un « sexfriend » (depuis huit mois) qui est plutôt expérimenté. Une grande frustration nous anime lui et moi car je ne parviens pas à l’orgasme. Que ce soit seule ou avec lui, je n’y suis jamais arrivée. Pourtant, j’essaie de me vider la tête, d’être concentrée sur mon plaisir… Mais rien n’y fait. Il y a un moment où je n’arrive plus à me toucher quand je suis seule ou je lui demande d’arrêter. Je n’arrive pas à expliquer ce « blocage », je me demande même si je suis normale… J’ai juste l’impression que c’est « trop », trop sensible. Ca tient vraiment à coeur à mon sexfriend de me faire connaitre la jouissance et j’avoue que ça me rend un peu triste de ne pas y arriver alors que je prends vraiment beaucoup de plaisir lors de nos rapports (ce qui est déjà vraiment très bien, je sais que l’orgasme n’est pas forcément une fin en soi, c’est déjà vraiment très très bien comme ça !). Bref, comment faire ?  Suis-je « frigide » ? Est-ce qu’il y a un espoir que la situation se débloque ? J’ai parfois l’impression que je vais y arriver mais je me dis que si j’en doute, c’est que c’est toujours pas ça… Je suis perdue !

Un grand merci d’avance pour ce site et pour le temps que tu me consacres ! :-) Bonne journée/soirée !

Bonjouuuuuur :)

Alors pour commencer, il est urgent de ne pas paniquer, il est tout à fait classique de ne pas atteindre l’orgasme avec ses premiers partenaires, surtout si ceux-ci sont peu expérimentés, et tu n’es pas DU TOUT seule dans ton cas et NON tu n’es pas bizarre ou problématique comme le pensait cette autre femme qui m’a posé une question similaire ou forcément asexuelle comme le supposait cette autre demoiselle.

Par ailleurs, « frigide », ça ne veut pas dire grand chose en réalité, c’est un terme hyper connoté négativement et qu’on utilise un peu à tort et à travers pour parler de personnes (toujours des femmes, hein, évidemment) dans des situations très variées, puisqu’il peut s’agir de personnes ne ressentant pas du tout de désir sexuel (ces personnes peuvent se définir comme asexuelles) ou alors très peu de libido (certaines personnes se définissent comme « Gray-A » ou « semisexuelles »-lien en anglais, désolée je n’ai rien trouvé en français- pour exprimer ce désir bas ou très fluctuant) ou encore l’anorgasmie (le fait de ne pas parvenir à l’orgasme) qui semble être ton cas puisque tu dis prendre beaucoup de plaisir lors de vos rapports.

giphy-4

D’après ce que tu me racontes, et vu que le blocage existe autant lorsque tu te masturbes qu’avec ton sexfriend, il semblerait que ce soit complètement dans ta tête. Par exemple, le fait que tu dises que c’est « trop »sensible me laisse penser que c’est lorsque le ressenti de plaisir s’intensifie que tu bloques, ce qui est très habituel comme tu peux le voir avec cette autre femme qui est environ dans le même cas. L’orgasme c’est avant tout une question de lâcher-prise, et il arrive très souvent que le blocage se fasse juste avant, quand on est à un stade « plateau » où le plaisir est très important et on sent poindre un truc de l’ordre l’explosion et là, y’ a un truc qui coince et nous empêche de « basculer ».

giphy-3

Ca peut aussi être provoqué parce qu’on l’attend tellement qu’on se met la pression en mode « vazy vayz mais VAZY BORDEL, jouis, allez ALLEEEEEEEEEEZ » et du coup pareil on est trop dans la maîtrise et ça fonctionne pas. J’ajouterais que dans ta question, il transparait que c’est (au moins en partie) pour ton « sexfriend », que tu dis frustré et à qui cela « tient à coeur » que tu jouisses, que tu veux atteindre l’orgasme. Or cela peut aussi ajouter à la pression que tu te mets. Pour être honnête, je crois sincèrement que la meilleure manière d’atteindre l’orgasme, c’est d’arrêter de le rechercher.

Quoi qu’il en soit OUI il est possible (et même très fortement probable) que la situation se débloque si tu te laisses le temps et essaye de ne plus te concentrer là-dessus. Profite du plaisir que tu prends et ça viendra sans doute tout seul quand tu n’y penseras plus du tout ;)

Bisous

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés