Je ne suis pas très sensible des tétons, ça peut changer? Comment?

Je suis hm, disons dans un corps masculin, et j’ai appris que certains hommes avaient une sensibilité à leurs tétons, qui en faisaient donc une zone érogène (entre autres, bien entendu). Cela a même l’air d’être assez commun.
Cela n’est pas mon cas, au grand dam de plusieurs de mes partenaires sexuels, ainsi je m’interroge :
– Quelles sont les proportions d’individus sujets à cela ?
– A quoi cela est-il dû ?
– Cela peut-il changer ?
– Comment ?
– Cela peut-il être aussi le cas pour les corps de femmes ?
– Qui a tué Kennedy ?

Evidemment, si tu ne parviens pas à répondre à toutes ces questions, ce n’est pas grave.
Merci pour ton travail, c’est important.

Coucou toi!

Alors en fait la sensibilité des tétons ne dépend pas vraiment du sexe/genre mais plutôt des personnes, parmi les personnes avec qui j’ai pu en parler, ça va de « OMONDIEU les tétons c’est un truc de ouf malade, je peux avoir des orgasmes quand on me les stimule » à « Meh, je sens rien/ça me branche pas/c’est plus désagréable qu’autre chose » donc tu vois, la palette est laaaaarge (non pas comme ma chatte merci).

Après, franchement, pour te dire quelle proportion d’invidu⋅e⋅s considère ses tétons comme une zone érogène plus ou moins importante, ça me semble compliqué à moins de se lancer dans une méga enquête où on recouperait les déclarations des gen⋅te⋅s avec celles de leur⋅s partenaire⋅s passé⋅e⋅s qui nous confirmeraient d’après leurs précisions le goût plus ou moins prononcé de ces individu⋅e⋅s pour la stimulation des tétons…

200

Oh Jon <3

Ensuite : cela peut-il changer : OUI! Plein de choses influent sur nos sensibilités et/ou goûts sexuels et peuvent les amener à évoluer au cours du temps. Concernant les tétons, une grossesse peut beaucoup altérer leur sensibilité (enfin si c’est toi qui porte le bébé, hein) (à moins que la grossesse nerveuse n’influe aussi sur la sensibilités des tétons de gens n’ayant pas d’utérus? je sais pas j’avoue) les « bodmods » (tatouage, piercing, etc) aussi peuvent modifier la sensibilité des tétons (ça peut l’accroître ou la faire diminuer, là aussi ça dépend des gens). Tout ce qui est d el »ordre du changement hormonal peut aussi jouer un rôle et modifier la sensibilité sexuelle en générale, y compris celle des tétons)

Tout ce que je viens de te dire est valable pour tout le monde en fait (hommes, femmes, personnes intersexuées, cis ou trans)

Quant à l’assassin de Kennedy, je crois qu’on sait tou⋅te⋅s que c’est…

200w

PS : ce n’est pas du tout grave de ne pas être très sensible des tétons, ça te laisse tout le reste du corps :) Il se peut aussi qu’on ne t’ai jamais stimulé⋅e d’une manière que tu trouves excitante (tes partenaires sont peut-être trop doux/ces ou au contraire trop brut⋅e⋅s?). Le mieux c’est de tester différents trucs et de voir ce qui te plaît : par exemple de simples caresses voire de très légers effleurements peuvent te faire un effet de ouf, ou au contraire, c’est peut être des pincements plutôt forts qui te feraient du bien, on peut aussi lécher, mordiller plus ou moins forts, utiliser des pinces, etc…

Bisous <3

[Edit] : sur Twitter, @SailingRoxane me précise  » My 2 cents : ma compagne, cis, est insensible des tétons. Moi, j’étais sensible de base, encore + avec le THS [traitement hormonal de substitution note de moi]. Comme quoi… ^_^ (Et ses deux grossesses n’ont pas joué sur sa sensibilité.)

Cette réponse existe grâce au soutien de @LadyLuciole sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés