Mon pénis est devenu vraiment plus sensible, je dure moins longtemps avec ma copine, comment revenir en arrière?

Salut!
Je suis en couple avec une fille, tout ce passe bien , au lit comme debout. Puis d’un coup, sans que je sache pourquoi, mon pénis est devenu vraiment plus sensible pendant la pénétration. Je ne note pas de différence par rapport à avant en solo, mais depuis peu (C’est a dire deux ou trois rapport) je dure vraiment moins longtemps avec ma copine. Si tu pouvais m’expliquer les possibles causent, et comment revenir en arrière, ce serait génial. Merci :)
(Tu fais vraiment un super boulot!)

Hello!

Bon ben déjà félicitations, tu as trouvé une personne avec qui tu te sens bien et ça déjà c’est pas donné à tout le monde donc c’est cool :)

Ensuite le premier truc qui m’est venu à l’esprit en lisant ta question c’est « oh il est devenu plus sensible: trop de chance!!! ». Alors bien sûr, je comprends que cela puisse t’embêter si tu as l’impression que cela te fait jouir plus rapidement, mais ne t’y trompe pas : gagner des sensations nouvelles ou intensifier celles que l’on avait déjà, c’est plutôt une très bonne nouvelle puisque ça signifie que tu prends plus de plaisir! Il y a plusieurs choses qui peuvent l’expliquer : peut-être que la fille avec qui tu es en couple te connaît de mieux en mieux et sait les caresses et les positions qui te font du bien; peut-être que vous vous connaissez mieux tous les deux et avez plus de facilité à vous glisser dans un même rythme, à vous mettre sur la même longueur d’ondes, à vous écouter et à vous sentir en confiance, à vous lâcher; peut-être que tu te découvres auprès de cette fille et que tu parviens à être plus concentré sur ton excitation et/ou tes sensations, ce qui te permet d’en profiter plus?

tumblr_inline_mgwqt3ruae1rtvi5f

En tout cas, clairement ce n’est pas du tout un problème d’être très sensible lors d’un rapport sexuel (à moins que cela ne provoque une gêne ou une douleur non désirée), c’est même plutôt le signe que quelque chose fonctionne très bien entre vous deux :) Donc je ne crois pas qu’il soit utile de vouloir « revenir en arrière » du point de vue de ta sensibilité.

D’après ce que tu écris, ce qui te dérange en fait, ce n’est pas vraiment d’être devenu plus sensible, c’est plutôt de « dure[r] vraiment moins longtemps » ce que j’interprète (mais je peux me tromper) comme : la pénétration avec mon pénis dure moins longtemps car il est plus sensible et mon plaisir monte plus vite et mon orgasme arrive trop tôt à mon goût car je voudrais donner plus de plaisir à ma partenaire ». J’espère ne pas trop me planter, mais c’est souvent la préoccupation des mecs cis hétérosexuels qui jouissent vite (trop vite selon eux).

tumblr_lemsy5atU11qbfrw2o1_500

(ne faites pas ça chez vous)

Mais est-ce qu’il faut à tout prix que la pénétration avec le pénis dure super longtemps? Et est-ce que la pénétration avec le pénis est la seule (ou la meilleure, ou la plus simple) manière de donner du plaisir à une meuf?

Réponse courte : NON.

Réponse moins courte : NON, mais ce n’est pas surprenant que ces idées soient très répandues.

Cela fait très longtemps que la sexualité procréative (c’est à dire qui peut potentiellement déboucher sur une grossesse) est présentée comme la seule « vraie », « bonne » ou « valable », comme si la reproduction était ce que l’on recherche tou⋅te⋅s lors des rapports, comme si le plaisir et l’excitation ne pouvaient pas être liés à autre chose que cet instinct que l’on devrait supposément perpétuer l’espèce humaine. La valorisation de ce type de pratique a pour effet secondaire un mépris, un jugement voire un rejet des autres pratiques, considérées comme accessoires, dégradantes, déviantes voire « contre-nature » (pourtant, dans la nature, de nombreuses espèces pratiquent du sexe non reproductif, mais BREF).

64ed37f0-c457-0133-bf50-0e694d25c22d

Ainsi, lors de rapports hétérosexuels notamment, tout ce qui n’est pas une pénétration avec le pénis va tomber direct dans la catégorie « préliminaires », ce qui est une façon d’établir un script sexuel que tou⋅te⋅s devraient suivre : « préliminaires » d’abords, puis « vraie rapport » c’est à dire pénétration avec le pénis dans le vagin jusqu’à ce que le mec éjacule, ce qui marquerait la fin de la session. Alors certes, c’est une façon tout à fait valable de faire du sexe, hein, pourquoi pas, mais ce n’est pas LA SEULE ou « LA » BONNE. Les baisers, les caresses, la fellation, le cunnilingus, l’anulingus, les pénétrations avec un/des doigt⋅s ou des jouets font pleinement partie de la sexualité et ne sont pas forcément un simple échauffement avec une pénétration avec le pénis qui serait incontournable. On peut avoir envie d’un rapport sans aucune pénétration avec le pénis comme on peut avoir envie d’un rapport principalement centré là-dessus, il n’y a pas de règle. Donc déjà, le rapport et la pénétration avec le pénis sont deux choses distinctes, qui peuvent aller ensemble ou pas.

tumblr_mjmwbrUiH21qa22ufo1_500

JE. Je ne sais pas quoi penser de ce GIF. Ou de cette langue.

Ensuite, est-ce que pénétration avec le pénis = plaisir maximum? Pas forcément. Oui, il y a des filles/femmes qui adorent ça (et d’ailleurs plein de mecs aussi qui adorent être pénétrés), mais pas toutes. Pour certaines, ça va être essentiel à leur plaisir mais pour d’autres ce n’est pas nécessaire et parfois même c’est douloureux ou déplaisant.

Si c’est une meuf cis, l’organe principal du plaisir ça va être le clitoris, qu’on peut stimuler à l’extérieur du sexe (via le gland du clitoris, donc) ou à l’intérieur (dans les premiers centimètres de la paroi antérieure du vagin – celle qui est vers le nombril, pour être claire- et notamment au niveau du fameux « Point G » qui se trouve en général entre deux et trois centimètres de profondeur). Dans un cas comme dans l’autre, la langue, la bouche ou les doigts/la main peuvent tout à fait permettre d’atteindre et de stimuler la zone pour donner du plaisir à sa partenaire. [Warning, le point G est en fait plutôt une zone et c’est pas un truc automatique genre tu le touches et bingo, ça se travaille un peu…]

nicole-valleys-clit-cartwheels-sloppy-seconds

(Trad en gros : la meuf est si excitée que son clito fait des pirouettes)

Si c’est une meuf trans opérée, en plus de son néoclito (qui fonctionne à peu de choses près comme le clito classique), madame bénéficie probablement aussi d’une prostate pour prendre son pied. La prostate, c’est une glande située entre 5 et 7 centimètres de l’entrée de l’anus en direction du nombril (oui je sais, ça fait un peu guide mappy mais à un moment, soyons précis, merde). On peut y accéder sans souci par l’anus, donc, avec un/des doigt⋅s ou un objet et on peut même la titiller sans pénétration, notamment à travers les contractions du périnée de ta partenaire.

Quel que soit le cas de figure, elle peut aussi avoir plein plein d’autres zones érogènes qui répondront à différents types de stimulations, et le mieux pour savoir comment lui faire plaisir c’est encore de lui demander de t’expliquer ou de te montrer ce dont elle a envie, comment elle aimerait être touchée, embrassée, caressée… Il n’y a pas une formule magique qui s’appliquerait à toutes, mais il est possible d’élaborer la votre ensemble!

tumblr_mkjcwayupt1rtok3bo1_500

Si malgré tout cela tu penses (ou elle te dit) qu’elle aimerait que la pénétration dure plus longtemps, il y a des petits trucs qui permettent de contrôler un peu la montée du plaisir et de retarder l’éjaculation (non pas que celle-ci marque forcément la fin du rapport, vu que rien ne t’empêche d’utiliser tes doigts, ta bouche ou tout autre chose pour lui donner du plaisir si tu n’es pas/plus en érection). Si vous utilisez des capotes, il y en a qui sont prévues pour faire durer le plaisir (elles ont en fait un espèce de gel très légèrement anesthésiant au niveau du gland). Tu peux aussi, quand tu sens ton plaisir monter, faire une pause, quelques respirations profondes, changer de position ou penser à un truc qui te calme (évite de penser à ton grand-père en string, ta sexualité pourrait ne jamais se remettre de cette image). Si tu connais bien tes muscles à ce niveau là, relâcher le périnée peut aider à freiner la montée de l’orgasme. Enfin, en urgence et évidemment après t’être retiré, tu peux pincer le gland au niveau du frein entre le pouce et l’index.

23w0h1c.jpg

Voilà, désolée pour le roman, mais je voulais vraiment insister sur le fait que le truc le plus important pour prendre son pied c’est d’être en phase. Si ça se trouve, la fille avec qui tu es en couple s’en fiche que la pénétration dure un peu moins longtemps. Si ça se trouve ça lui convient très bien. si ça se trouve elle aimerait que tu la pénètres plus avec les doigts, ou la langue. Ou pas du tout. mais ça, il n’y a qu’elle qui le sait :) Quant à toi, ne te mets pas trop la pression. Je sais qu’on a tendance à voir la sexualité comme une performance quasi sportive mais c’est surtout un bon moment à partager à la base, et il n’y a ni chronomètre ni coach ni compétition ni médaille : COOL!

En espérant que cela pourra t’aider,

Bisettes

[Edit] Sur Facebook, Mikael me donne quelques éléments supplémentaires qu’il t’adresse directement « Si cela peut te rassurer, je suis devenu très sensible après circoncision (déchirements du frein). Résultat je suis passé de rapports durant des heures (surtout quand tu es jeune en plus) à des rapports tenant difficilement 1/2h. J’ai donc vu un urologue et une sexologue. Il existe des traitements locaux (lidocaine 1h avant les rapports), tu ne sentiras plus grand chose, mais le premier organe sexuel […], c’est le cerveau.
Donc ensuite il faut voir un ou une sexologue pour avoir des bases pour s’entraîner. Re-découvrir les sensations.
La voie du Tao par exemple permet d’atteindre la zone de plateau, c’est à dire juste avant l’éjaculation.
[Une personne] qui maîtrise ces techniques peut avoir des rapports indéfiniment, sans éjaculer, mais étant dans un état de pseudo extase.
Donc, ça, c’est le top niveau, et c’est faisable.
[…]
Dernier conseil (car on pourrait en écrire plusieurs encyclopédies sur le sujet) : fait l’amour avec le cœur (ça me rappelle le livre: Peut-on être romantique en levrette. Édition de la Musardine. Assez rigolo.) »

Cette réponse existe grâce au soutien de @SJTank sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés