Y aurait-il un lavage de cerveau afin que les femmes s’imaginent que les hommes n’apprécient que les femmes filiformes ?

Bonsoir,

Tout d’abord félicitation pour ce site qui me paraît formidable et être une source de renseignements inépuisable, même pour moi du haut de mes 43 ans.
Voila pour l’introduction. Revenons à moi je suis fraichement divorcé et souhaite refaire ma vie ou tout du moins de nouvelles rencontres.
Le Hic c’est que je suis fan de jeunes femmes rondes et pulpeuses. lorsque je tente de séduire ces dames en les félicitant sur leurs physiques je les braques à coup sûre !! Elles me demande si je me moque d’elles et semblent hermétiques à mes approches. Y aurait-il un lavage de cerveau afin que les femmes s’imagine que les hommes n’apprécient que les femmes filiformes ?
Je suis désespéré au secours j’ai besoin d’explication ?

PS : Je ne suis pas un mort la fin qui se rabattrait sur des proies faciles, j’ai une sexfriend et suis occasionnellement libertin

Salut!

Un lavage de cerveau afin que les femmes s’imaginent que les hommes n’apprécient que les femmes filiformes? Noooooooon, penses-tu… A moins que…

En fait depuis des années, que dis-je, des siècles, le corps des femmes est un terrain politique que l’on cherche à maîtriser par la morale, la loi, la violence et par la norme, qui rassemble un peu tout ça.

Capture d’écran 2015-03-09 à 15.29.17

La norme en vigueur de beauté pour les femmes qui est valable partout dans le monde et contient encore les échos du colonialisme comme elle contient les impératifs du capitalisme globale est la somme de nombreuses injonctions contradictoires mais en gros est considéré comme « beau » un corps blanc (mais pas trop), mince (mais pas trop), glabre (sans poils), musclé (mais pas trop) avec des seins (gros mais pas trop et surtout pointant vers le ciel en défiant la gravité) des hanches et des fesses (mais pas trop), un visage symétrique, des cheveux longs et lisses et valide. Un idéal tellement taré qu’aucune femme réelle n’y correspond, tout juste peut-on rassembler un patchwork à la Frankenstein comme ci-dessus le résultat d’un sondage (réalisé par une marque de lingerie sur 1000 personnes donc sujet à caution, je précise quand-même).

EXIT les Asiatiques, les Noires, les cheveux bouclés ou crépus, les handicapées et les grosses (toutes les meufs au dessus du 38, environ) et les maigres (en dessous du 36, même si c’est ta physionomie naturelle, tu auras toujours une personne sympathique pour te « traiter » d’anorexique comme si c’était une insulte et pas une maladie…). Dehors aussi les meufs qui ont de la cellulite, des vergétures, ou finalement quoi que ce soit de traces laissant penser qu’elles sont humaines. Tout juste peut-on tolérer un « cran de décalage », comme en parlait Maïa Mazaurette ici, et encore, c’est déjà limite.

giphy

Cette norme est véhiculée et relayée par l’immense majorité des films, créateurs de mode, publicités (le complexe fait vendre – si tu te trouves moche, ça tombe bien, on a PILE le produit pour toi : crème amincissante, anti cellulite, blanchissante, anti ride, dépilatoire,etc,etc) , et médias en tous genres, ce qui contribue chaque jour à la renforcer.

Du coup, du côté des femmes, on t’apprend que la beauté c’est ça, et que la beauté physique c’est le truc le plus important auquel on peut aspirer parce que c’est ce qui intéresse les hommes (oui dans le monde magique de la norme, seule l’hétérosexualité existe). Et plus tu en es éloignée plus ça va être compliqué de te sentir belle et désirable.

Côté mecs aussi cette norme a un impact non négligeable, puisque bon nombre d’hommes ont du mal à assumer des désirs qui sortent de la norme, que soit une attraction envers d’autres hommes ou tout simplement un penchant pour les femmes grosses ou très musclées ou pas épilées, etc etc.

Cela peut être atténué ou au contraire encore plus mis en exergue en fonction de l’âge de la personne, de son histoire personnelle etc, mais globalement, il y a beaucoup de femmes « rondes » (moi je préfère le terme « soft women », je trouve ça tellement joli) qui ont du mal à croire qu’on puisse les désirer et les aimer exactement comme elles sont.

giphy-1

A l’inverse, certaines veulent peut-être éviter de tomber sur quelqu’un.e qui ne les désirerait QUE pour leur poids (un.e « fat admirer » en jargon des internets).

Bref, tout ça pour dire que ce n’est effectivement pas simple de séduire, peut-être l’est-ce encore moins lorsque la personne en face ne se sent pas digne d’être séduite ou quand elle est méfiante en raison de mauvais expériences passées.

Je crois qu’il n’y a pas vraiment de solution miracle à part peut-être de prendre le temps de discuter et de se montrer attentionnée et digne de confiance, comme avec n’importe quelle personne dont on souhaite gagner les affections ou le sésame de la culotte :)

Bon courage et bises ;)

PS : Pour ma copine Selma qui m’a donné son avis après avoir lu ta question et ma réponse ci-dessus, avant de complimenter une personne sur son physique (ce qui pourrait être assimilé à de l’objectification, c’est à dire à ne pas voir en face de soi une personne dans son entiéreté mais un simple corps/objet, en l’occurrence objet de ton désir), il faudrait d’abord prendre le temps de lui parler et de l’écouter et de s’y intéresser. Et j’ajoute que  c’est valable autant pour des rencontres fugaces que si tu cherches une relation plus durable. Même si ce n’est « que » pour des rencontres charnelles,c’est plus qu’un corps avec lequel tu fais du sexe, c’est une personne.

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés