J’ai des douleurs dans le vagin au début de chaque pénétration, est-ce que ça peut être du vaginisme?

Coucou :) Alors j’ai cherché sur ton site des questions à propos de douleurs lors de la pénétration vaginale (chez une fille cis et hétéro), j’ai trouvé quelques réponses mais aucune question ne correspond totalement à mon cas..
Je t’explique: J’ai fait ma première fois il y a maintenant bientôt 2 ans, j’ai eu assez mal mais ça ne m’a pas affolé car c’est fréquent pour les premières fois. Le truc, c’est que depuis cette première fois, je n’ai jamais eu de relation sexuelle avec pénétration sans douleur (sauf avec un doigt, même si ça arrive que ce soit douloureux aussi). La douleur est localisée sur « les côtés » du vagin, vers l’entrée. En général j’ai mal quelques minutes et puis ça s’en va, la douleur ne m’empêche pas d’avoir de rapports car une fois partie tout se passe très bien. Des fois elle persiste et je dois stopper l’acte, mais c’est rare. Ces douleurs sont présentes au début de chaque acte, mais je continue d’avoir une vie sexuelle active (j’ai un copain depuis presque un an). J’ai souvent pensé que je faisais du vaginisme, mais je ne vois pas quelle pourrait être la cause de ce vaginisme, je n’ai jamais eu d’expérience affreuse ou traumatisante, tout s’est toujours   bien passé (si on oublie la douleur de début de rapport j’entends). Je voudrais consulter une gynéco mais j’ai peur (c’est idiot, mais plus fort que moi). Voilà, je n’ai pas vraiment de question précise à poser, mais j’ai l’impression que mon cas ne correspond jamais aux autres que je trouve sur internet, et ça m’embête.  J’espère que tu auras quelques tuyaux à me donner :) Et merci d’avoir créé ce site, il est vraiment utile et aide énormément de gens! Des bisous.

Coucou !

Pour commencer, je pense que tu as pu le constater lors de tes recherches sur Internet, sache que tu n’es pas la seule à avoir des douleurs pendant la pénétration sans trop savoir à quoi cela est dû. C’est même très fréquent en fait. Après, il est vrai que chaque cas est différent, ce qui explique peut-être que tu ne te retrouves dans aucun des témoignages que tu as pu lire.

brit-thinking

Ce que tu décris peut ressembler effectivement à du vaginisme. Tu dis ne pas voir quelle pourrait en être la cause, mais il n’est pas forcément causé par une expérience traumatique. Il peut s’agir d’un blocage psychologique moins évident, que certaines personnes somatisent à ce niveau là (d’autres le feront plutôt au niveau du dos, du ventre…). Tu peux peut-être chercher de ce côté-là avec l’aide d’une psy/sexologue…

CEPENDANT, il peut aussi y avoir des causes physiologiques. Dans ce cas, il serait tout de même préférable de consulter pour en être sûre, car il pourrait aussi s’agir d’une infection ou d’un déséquilibre au niveau de ta flore vaginale. Aller chez une gynécologue peut être effrayant, mais il existe de nombreuxses soignantes tout à fait professionnelles et bienveillantes ! Si tu ne sais pas vers qui te tourner, tu peux jeter un coup d’oeil à la liste gynandco. Tu peux aussi te rendre dans un centre de dépistage des IST ou chez une sage-femme. N’hésite pas à demander à tes proches si ielles ont quelqu’une à te recommander, et au moment de la consultation, à faire part de ton état d’esprit au médecin et lui demander de bien t’expliquer ce qu’ielle va faire, d’y aller doucement…

giphyWowowowo on se CALME avant de m’examiner! D’abord, tu peux m’expliquer ce que tu vas faire, comment, et les sensations que je peux avoir.

En attendant, premièrement, rien ne t’oblige à pratiquer la pénétration vaginale si cela est douloureux pour toi. Il s’agit d’une pratique comme une autre qui n’est en aucun cas un passage obligé dans un rapport sexuel (même en couple hétéro, sisi!) et toi et ton partenaire pouvez prendre du plaisir de bien d’autres façons ;) Cependant, si cela est une pratique importante pour toi, c’est tout à fait ton droit aussi !

giphyrktùopiby

Dans ce cas-là, une solution consiste à essayer de te détendre un maximum avant d’avoir un rapport: tu peux y arriver grâce à des massages, sur tout le corps pour commencer peut-être, puis au niveau du ventre et des cuisses, puis de la vulve, en la caressant avec tes mains (ou d’autres mains !) de bas en haut et de haut en bas. Tu peux utiliser du gel lubrifiant pour cela, ou une huile végétale comme celle d’amande douce -UNIQUEMENT si toi et ton copain avez déjà fait un test de dépistage et n’utilisez plus de préservatifs (les corps gras les rendent poreux et donc inutiles pour se protéger des IST et/ou des grossesses non prévues). Tu peux aussi pratiquer des exercices de respiration, avant mais aussi pendant la pénétration pour te détendre un maximum. Enfin, ne pas hésiter à réunir toutes les conditions pour être à l’aise – la première étant d’en avoir envie – comme mettre de la musique, allumer des bougies, faire brûler de l’encens, ou tout ce qui te fait te sentir bien !

J’espère avoir pu t’éclairer un peu plus sur ton cas, que tu réussiras à trouver de l’aide d’une professionnelle de santé et te souhaite du courage !

Jasmine

Cette réponse existe grâce au soutien de @MxTellington sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés