Est-ce qu’il y a un risque de VIH/IST quand on lèche ou suce les couilles d’une autre personne?

Je sais qu’il est préférable de sucer avec une capote pour se protéger du VIH et de certaines IST, mais qu’en est-il concernant le fait de lécher/sucer les couilles d’une autre personne? Merci d’avance :)

Hello!

Alors, procédons par ordre.

Pour le VIH, il n’y a pas de risque en léchant UNIQUEMENT les testicules d’une autre personne, puisque, contrairement à une fellation non protégée, il n’y a, a priori, pas de présence de liquide contaminant (liquide préséminal et/ou sperme).

Comme il n’y a pas de contact entre les muqueuses de ta bouche/langue et celles du sexe ou de l’anus de ton/ta partenaire, il n’y a a priori pas non plus de risque d’hépatite A, hépatite B, de gonorrhée ou de chlamydia.

giphy (8)

Je serai en revanche moins catégorique pour la syphilis (s’il y a un chancre au niveau des testicules, il vaut mieux éviter de le lécher, clairement) et surtout de l’herpès. En effet, si ton/ta partenaire a des lésions d’herpès au niveau des testicules (c’est rare mais pas impossible), et l’herpès étant un virus particulièrement contagieux, il y a de (très) fortes probabilités pour que tu te retrouves avec un herpès labial. Et inversement, si tu as un « bouton de fièvre » – le nom passe-partout des lésions d’herpès autour de la bouche- il vaut mieux éviter tout contact non protégé avec la zone sexuelle de ton/ta partenaire afin d’éviter de risquer de lui refiler un herpès génital ou anal.

Voilà, j’espère que ça t’aidera ;)

Bisettes

Cette réponse existe grâce au soutien de @FaFaFaFa26 sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés