Fille bi en couple avec une fille pour la première fois, j’ai peur de ne pas savoir m’y prendre

Bonjour ! Je suis une fille bi en couple avec une fille  et c’est le paradis, malheureusement, j’angoisse un peu pour ma premiere fois avec une fille. Je ne suis pas pressée, mais, j’ai peur de pas réussir à la satisfaire, de pas bien savoir m’y prendre, ect… Aurais tu des conseils pour moi ?

Hello!

Alors déjà félicitations, ce n’est pas tous les jours que je lis « c’est le paradis » à propos d’un couple, donc vous devez vous rendre très heureuses et c’est trop cool :)

giphy5

Ensuite tu dis stresser pour ta « première fois avec une fille ». J’imagine que tu as donc déjà eu un ou des rapport⋅s sexuel⋅s avec un ou des garçon⋅s mais que tu penses que ce sera très différent avec une fille. C’est à la fois vrai et pas tout à fait, puisqu’il y a pratiquement autant de différence entre un garçon et une fille qu’entre une fille et une autre fille. Je m’explique : chacun⋅e a des envies et sensibilités différentes, et au final ça a moins à voir avec ce que l’on a (ou pas) entre les cuisses et c’est plutôt lié aux ressentis et à l’histoire de chacun⋅e. En gros, ce qui plaît à une personne ne plaira pas nécessairement à une autre, et ça qu’il s’agisse de garçons ou de filles ou de personnes entre les deux!

giphy3

Même si l’expérience peut aider (on apprend d’autres « techniques » que l’on peut proposer et tester avec de nouvelles ou nouveaux amant⋅e⋅s, par exemple), il n’y a pas trois mille trucs à savoir ou à faire pour qu’une partie de jambes en l’air se passe bien, et ce quels que soient l’âge, le sexe, le genre de la personne ou son animal préféré:

1: s’assurer qu’on en a tou⋅te⋅s les deux (ou trois, ou quatre, ou cinq…) envie. Ça c’est la condition pour initier tout contact (baiser, caresse, pénétration) et il ne faut pas hésiter à redemander pendant le rapport pour les différentes pratiques (par exemple « est-ce que tu aurais envie que je te fasse tel truc », « j’aimerais bien que tu me fasses tel autre truc ») et à respecter le oui ou le non de la ou des personne⋅s en face.

2: avoir des bases d’anatomie. Évidemment, il ne s’agit pas de faire 7 ans d’études de médecine mais ça peut aider si on a une vague idée d’où se situe le clitoris ou la prostate… Si on ne sait pas, ce n’est pas du tout grave, on peut aussi tout simplement demander que l’on nous guide (par exemple « où est-ce que tu aimes qu’on te caresse/lèche/suce/mordille » « est-ce que tu aimes quand je fais ça? » etc etc).

3: s’écouter!!! Ça veut dire s’écouter soi-même (et apprendre à dire ce que l’on aime, ce que l’on veut – ou pas) mais aussi écouter l’autre, être attentif/ve à ses demandes, à ses limites, à ses réactions…

4: prendre soin de soi et de son/sa partenaire. Car même entre filles on peut se transmettre des IST (infections sexuellement transmissibles), quand on tient à son/sa partenaire et à sa propre santé, ça peut être bien de se protéger et/ou se dépister régulièrement.

Voilà, c’est tout!

giphy4

On croit parfois que c’est plus facile entre deux filles, parce que les corps se ressembleraient et qu’on pourrait avoir plus de connaissances sur ce qui procure du plaisir, par exemple à travers la masturbation. Mais ce n’est pas parce que tu connais sur le bout des doigts (^^) ce qui te plaît à TOI que ça fera forcément grimper ta partenaire aux rideaux.

A l’inverse, on peut penser que c’est plus « compliqué » de donner du plaisir à une fille, notamment quand elle a eu des partenaires masculins avant. Mais si on se parle, on s’écoute et on se respecte, il n’y a aucune raison de ne pas réussir à se donner de plaisir, et on est tou⋅te⋅s équipé⋅e⋅s pour ça : bouche, langue, doigt⋅s, main⋅s sont de supers instruments!

giphy6

Lors d’un premier rapport avec un⋅e nouveau/elle partenaire, ça peut être pas mal d’avoir un peu de temps devant soi pour ne pas avoir à se presser ou se stresser (le stress est un des pires ennemis du sexe, clairement).

Et je pense qu’il est aussi important de ne pas se mettre la pression sur l’orgasme obligatoire pour plusieurs raisons. D’abord, si tu te dis qu’il faut absolument et à tout prix que tu la fasses jouir, tu te mets grave la pression et il est probable que ce soit plus compliqué pour toi d’être à l’écoute de ce que tu ressens et de ce dont tu as envie. Ensuite, paradoxalement, se fixer cet objectif à atteindre c’est parfois oublier un peu la personne en face : si ça se trouve elle a juste envie de passer un bon moment, et pour elle l’orgasme ne serait que la cerise sur le gâteau. Et puis le meilleur moyen pour prendre du plaisir, c’est d’être détendu⋅e, de communiquer et de se sentir en confiance, donc no stress, si c’est pas pour cette fois ce sera la prochaine, vous avez toute la vie pour vous découvrir et vous faire plaisir!

J’espère que cette réponse t’aidera

Des bises!

Cette réponse existe grâce au soutien de @Le_Woodman sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés