Homme cis non circoncis, je me suis rendu compte que mon gland était extrêmement peu sensible

Salut :)

Alors j’ai un problème. Je suis un homme cis non circoncis et je me suis rendu compte que mon gland était extrêmement peu sensible .
Il a une couleur similaire a celle d’un gland circoncis et semble sec.
J’ai aucune idée de ce a quoi c’est dû.
Qu’est ce que je peut faire ?

Hello!

Alors pour commencer, tu me dis que tu t’es « rendu compte que [ton]gland était extrêmement peu sensible ». Bon. Je t’avoue que je me pose des questions en lisant ça… Genre en fait comment tu t’en es « rendu compte »? C’est arrivé d’un coup? C’est moins sensible qu’avant ou tu ne sens rien du tout? Et qu’est-ce que tu entends par « extrêmement peu sensible »? Tu as essayé de te passer le gland au chalumeau et t’as rien senti? (Je déconne évidemment, NE FAITES PAS CA. JAMAIS.)

giphy

Métaphore…

Je te demande ça parce que la sensibilité, c’est pas si évident à mesurer si on n’a pas de point de comparaison. Et puis il y a différentes formes de sensibilité, par exemple à la chaleur, à la pression, etc… Ça dépend aussi du contexte, et plus particulièrement de l’état d’excitation -ou non. Certes les terminaisons nerveuses sont les mêmes a priori, mais les messages qu’elles récoltent et qui sont transmis par les nerfs au cerveau ne seront pas interprétés de la même manière en fonction de la situation. Du coup, quelque chose qu’on ne ressent pas, qui nous est désagréable voire douloureux peut devenir, dans un contexte sexuel, source de plaisir.

Donc si tu ne l’as pas encore fait, ça pourrait être intéressant de voir ce que te font différents types de stimulations dans différents contextes pour voir si vraiment tu as une sensibilité qui est assez basse ou si ça varie… Évidemment je ne te suggère pas de te faire mal, mais plutôt d’essayer des caresses plus ou moins fortes, avec plus ou moins de lubrifiant, avec ou sans support porno, etc. S’il s’avère que tu ne sens vraiment rien quel que soit le contexte, il est possible que ça relève d’un souci psychologique (genre un blocage par rapport à l’utilisation de ton pénis pour une raison ou pour une autre) et ça peut être travaillé avec un⋅e sexologue ou un⋅e psy par exemple.

giphy7477

Cependant, il semblerait que tu sois aussi inquiet de l’aspect et de la texture de ton gland (couleur et sécheresse) : est-ce qu’il a changé? Est-ce qu’il te parait « pas comme avant »? Si c’est le cas ça vaudrait sans doute le coup de consulter un⋅e urologue et/ou un⋅e dermatologue afin de vérifier que ce n’est pas lié à un problème de santé et/ou une IST (infection sexuellement transmissible).

Voili voilà, j’espère ça ira!

Bizbiz

Cette réponse existe grâce au soutien de @MlleCordelia sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés