J’ai déjà eu quelques copains mais jamais d’orgasme avec eux et je ne ressens pas forcément de plaisir « vaginal’…. Est-ce normal ?

J’ai 18 ans, et même si j’ai déjà eu quelques copains, je n’ai jamais eu d’orgasme avec eux et je ne ressent pas forcément de plaisir « vaginal’…. Est-ce normal ? 

Salut!

Alors pour commencer, je veux te rassurer : il est tout à fait courant et habituel pour une jeune fille au début de sa vie sexuelle de ne pas avoir d’orgasme. (J’ai répondu à PLEIN de questions là-dessus que tu peux trouver sur ce lien) PAS DE PANIQUE :)

giphy-2

Ensuite, pour ce qui est du plaisir « vaginal »… Il n’existe pas! Bien sûr, ça ne veut pas dire que l’on ne peut pas ressentir de plaisir lors d’une pénétration vaginale, mais le plaisir ne viendra pas du vagin en lui-même qui est très faiblement innervé (le machin est quand même conçu pour qu’un rôti de 3 kilos – pardon, un bébé- puisse y passer éventuellement, du coup, la nature étant bien faite, il est assez peu sensible).

EN REVANCHE, il est entouré par plein de sympathiques gadgets qui peuvent te donner beaucoup de plaisir pour peu qu’on les stimule correctement, à commencer par la star des minous, j’ai nommé le CLITORIS! (Coucou ceci est un clitoris en entier, et là tu vois donc que ce n’est pas juste le petit bouton à l’extérieur de ton sexe – le gland du clitoris, qui a près de 8000 terminaisons nerveuses- mais toute une jolie fleur qui enserre le vagin de part et d’autre)

Clitoris_anatomy_labeled-en

Autre truc très cool que l’on peut stimuler en passant par le vagin : le fameux point G qui correspond à un ensemble de glandes et de tissus à l’entrée du vagin (entre deux et trois centimètres en direction de ton nombril). Il se trouve LA:

tumblr_lwve76FUCx1r8e8ylo1_400

C’est vraiment un endroit un peu magique parce que s’y croisent la partie interne du clitoris et ce que l’on appelle parfois glandes para-urétrales » ou « prostate féminine », qui peuvent permettre d’accéder à l’éjaculation féminine.

Si tu en as envie, tu peux essayer de partir à la découverte de ta carte érotique toute seule, à travers la masturbation et l’autoérotisme qui peuvent aider à savoir ce que tu aimes ou pas, ce à quoi tu es plus ou moins sensible, etc.

Mais en dehors de tous ces points « techniques » de connaissance de ton anatomie, l’orgasme est aussi une question de lâcher prise et de bien être, pour beaucoup de personnes cela nécessite d’avoir confiance en soi et en son/sa/ses partenaires. Ne te mets pas la pression non plus, l’orgasme n’est pas forcément LE but à atteindre, l’essentiel c’est que, si tu en as envie, tu aies une sexualité qui te fait du bien et rend heureuse.

Je t’embrasse <3

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés