Je n’ai jamais eu de rapports sexuels ni de transfusion, et mes parents n’ont pas le SIDA. J’ai quand même besoin de faire des tests?

Bonjour!
Je n’ai jamais eu de rapports sexuels ni de transfusion de sang, et mes parents n’ont pas le SIDA.
Est ce que j’ai quand même besoin de faire des tests de dépistage SIDA/IST/… ou alors j’ai la garantie de n’avoir aucunes de ces maladies? (Donc pouvoir avoir des rapports sans préservatif, en sachant que mon partenaire est dans la même situation et que je prend la pilule)
Merci! ;)

Bonjour!

Alors effectivement, étant vierge, n’ayant pas eu de transfusion sanguine et ayant des parents séronégatifs, il est très probable que tu sois, toi aussi, négatif/ve au VIH. Si tu n’as pas été piercé⋅e ou tatoué⋅e avec du matériel non stérile ni partagé une seringue, une pipe en verre ou une paille pour consommer des substances, je crois qu’on a a peu près fait le tour et qu’il y a disons 99,99% de chances que tu n’aies pas le VIH.

200-8

[Rappel]

Le VIH c’est le virus de l’immunodéficience humaine, un virus donc (oui bon ça va) que l’on peut attraper ou transmettre lorsqu’un liquide contaminant de la personne séropositive (sang, sperme, liquide pré-séminal, sécrétions vaginales, sécrétions anales, lait maternel) est en contact avec une porte d’entrée chez la personne séronégative (muqueuses – yeux, bouche, narines, fond des oreilles, anus, vagin/vulve ou gland- ou plaie -mais genre une bonne plaie bien ouverte, quand même-).

Ce virus, s’il n’est pas détecté et traité (quand il l’est, on a désormais – en France- une espérance de vie normale), se multiplie et détruit les défenses immunitaires (plus précisément il détruit un certain type de lymphocytes mais je vais pas rentrer dans les détails ici) et au bout d’une période sans aucun symptôme très variable (entre 7 et 10 ans en fonction de l’état de santé général, de l’hygiène de vie, d’éventuelles autres infections) on arrive à avoir tellement de virus et tellement peu de défenses immunitaires qu’on arrive à ce que l’on appelle le « stade sida », qui est le stade où le corps n’arrive plus du tout à se battre contre les infections même les moins graves.

C’est à ce stade que peuvent arriver les fameuses infections opportunistes et qu’on court un risque de mort. Si on ne découvre sa séropositivité qu’à ce moment là (ce qui arrive malheureusement encore trop souvent par manque de dépistage – ICI tu as les adresses des CeGIDD: Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic) on peut parfois encore être mis⋅e sous traitement mais ce sera beaucoup plus difficile de faire remonter les défenses immunitaires que lors d’un traitement rapide qui permet au contraire d’éviter qu’elles ne soient détruites.

[Fin du rappel]

200-6

Concernant les autres IST (infections sexuellement transmissibles) en revanche ce n’est pas aussi certain que tu ne les aies pas, puisqu’il y en a que l’on peut attraper par un simple baiser profond (syphilis) ou par contact divers (herpès buccal et/ou génital).

C’est pour ça qu’on conseille de toujours faire les dépistages quand on veut enlever le préservatif avec un⋅e nouveau/nouvelle partenaire, le top étant de les faire ensemble pour être complètement tranquilles! Tu peux passer par un Cegidd (le lien que je t’ai mis plus haut), par un⋅e généraliste ou un⋅e gynéco qui te prescrira les tests à faire dans un laboratoire ou par un centre de planification (par exemple le Planning Familial).

Voilà voilà, des bises :)

Cette réponse existe grâce au soutien de @Monsieur_Bazin sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés