Je n’arrive pas à maintenir une érection quand je suis avec ma partenaire et ça ne fait qu’empirer.

Bonjour ! Je suis avec une nouvelle partenaire depuis quelques semaines et comme je le dis plus haut j’ai vraiment du mal à conserver une érection digne de ce nom … en bref, en solo ça va sans problème, je suis même plutôt vite excité par quoi que ce soit mais dés que je suis avec elle ça coince. On a déjà essayé d’en parler mais c’est relativement dure pour moi étant donné que je ne comprend moi-même pas ce qui m’arrive même si j’ai ma petite idée (je suis relativement timide et inexpérimenté).

Au fur et à mesure de nos rendez-vous j’ai l’impression que ça va de pis en pis et donc je me fou de plus en plus la pression sans le vouloir (le fait qu’on ne soit à priori ensemble que pour le cul n’aidant pas)

Le problème est vraiment dans ma tête (surtout parce que je suis frustré de ne pas la satisfaire) du coup j’aimerais avoir des trucs/conseils pour se détendre afin de virer ce problème.

Je sais que je pourrais la satisfaire autrement qu’avec ma teub mais à nouveau, je suis débutant et souvent ma « panne » casse l’ambiance et la déroute (elle n’est pas à l’aise avec son physique) alors qu’à priori je serais partant pour juste m’occuper d’elle autrement.

Bonjour!

Alors pour commencer, tu as très clairement raison sur un point : le « problème est vraiment dans [ta] tête », la preuve c’est que tu ne rencontres pas de soucis d’érection « en solo » comme tu dis. Or les personnes avec un trouble physique bloquant l’érection ont des difficultés à « bander » quelle que soi la situation (érection mécanique du matin, masturbation, rapports…).

Donc a priori, il y a plusieurs facteurs qui contribuent à te faire stresser là-dessus (et qui entretiennent donc ta difficulté). D’abord on attend de manière générale des personnes nées avec un pénis que leur sexualité soit dans la puissance et la performance, et c’est un conditionnement qui est extrêmement fort et néfaste, puisqu’il convainc les gens qu’on peut jauger le désir à l’érection (en réalité ce n’est pas du tout aussi simple, et on peut avoir hyper envie dans sa tête sans pour autant bander) et que si la personne n’est pas en érection, elle n’a pas envie de faire du sexe, d’ailleurs elle ne peut pas vraiment, puisque ce même conditionnement nous apprend que LE sexe c’est un pénis qui pénètre un vagin (Tout le reste, de l’anulingus à la sodomie en passant par la fellation ou la pénétration avec les doigts, c’est pas du sexe c’est de la belote, faut croire).

200

CONTREKEMS!

Ensuite, le fait que tu sois dans une relation « que pour le cul » te met une pression supplémentaire, et te pousse sans doute plus encore à te dire qu’il faut que tu performes, que tu te rendes utile en quelque sorte, afin de « la satisfaire » (ça veut dire quoi au fait? est-ce qu’il suffit de passer un bon moment et prendre/se donner du plaisir ou est-ce qu’il faudrait absolument la faire jouir, selon toi?).

Autre facteur de stress que je crois déceler : celui lié à vos personnalités respectives. Ainsi tu te dis « débutant », « timide et inexpérimenté », et peut-être que tu te sens un peu en panique de ne pas bien faire ou pas assez ou trop ou… Bref, tu doutes de tes « capacités » à donner du plaisir à ta partenaire… Pourtant, tu dis « je pourrais la satisfaire autrement qu’avec ma teub », tu as donc conscience que l’on peut faire grimper quelqu’un⋅e aux rideaux sans utiliser de pénis! De son côté, ta partenaire ne serait, selon toi « pas à l’aise avec son physique », et aurait donc (si j’ai bien compris) tendance à interpréter tes « pannes » comme une absence/insuffisance de désir ce qui « la déroute ».

Du coup que faire?(Attention, accroche toi à ton slip, cette réponse va être incroyablement géniale) : PARLEZ!

200-1

Ouais, désolée c’est pas très original mais la discussion avec son/sa/ses partenaire⋅s reste encore et toujours la meilleure solution – et la plus efficace- pour dépasser des obstacles du type de ceux que vous rencontrez. Si ce n’est pas déjà fait, je pense que tu devrais lui dire que tu as très envie d’elle mais que tu as peur de la décevoir sur le plan sexuel et que tu te fous une pression de ouf et que ça te fait perdre tes moyens. Ce n’est pas forcément facile de dévoiler comme ça ses peurs mais ça aidera à la rassurer sur le fait que ça n’a rien à voir avec un manque de désir pour elle. Tu peux aussi lui expliquer que tu as très envie de lui donner du plaisir et que tu as envie d’essayer tout plein de choses, qu’elle te guide et t’apprenne ce qui lui fait du bien, ce qu’elle aime ou n’aime pas, etc… A partir de là soit elle est partante et prête à essayer des nouvelles choses avec toi (ce qui t’aidera du coup aussi à moins te mettre la pression et à terme à retrouver ta chère érection) soit ça ne lui convient pas… Mais au moins tu seras fixé, et tu pourras essayer d’engager une dynamique positive entre vous.

Voilà voilà,

Des bisous

[Edit] Sur Facebook, Pouhiou a commenté ceci : «  J’ajouterais que se donner le droit à la débandade, le fait d’assumer que flop ça tombe et d’en profiter pour s’amuser de plein d’autres manières…. c’est très libératoire !
Ne pas bander sereinement une ou deux fois tout en s’amusant (et en jouissant / faisant jouir son, sa ou ses autre-s), c’est le meilleur moyen de se rendre compte sur le fait qu’on n’a pas besoin d’une érection… juste un peu envie ;) (et pour ça, pas besoin de pression !)« 

Cette réponse existe grâce au soutien de @Kyoht sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés