Je n’arrive pas à faire jouir ma copine, ma mère pense que c’est à cause de ses complexes

Voilà, J’ai lu des tas de livre sur le sujet et j’ai toujours ce même problème. Je n’arrive pas à faire jouir ma copine. J’ai beau essayer les préliminaires des façons qui lui plaisent que ce soit manuellement ou au cunnilingus je n’arrive à rien durant l’acte. Cela peut durer plus d’une heure. Elle me dit souvent que j’y suis presque, que j’y suis à deux doigts, ça ne change rien du tout je n’y arrive pas. A chaque fois je m’arrête à deux doigts et je ne comprend pas pourquoi.

Ma mère m’a dit que c’était à cause des complexes de ma copine mais je suis persuadé que si c’était le cas, je n’aurais jamais réussi à la faire jouir une seule fois manuellement avant notre première fois à nous (qui fut sa première fois à elle tout court). Ma question est la suivante. Comment puis-je la faire jouir? Puisque là toucher là où elle aime en lui susurrant tout mon amour à son oreille ne sert à rien.

Hello!

Alooooooooooors… Par où commencer?

Bon. Déjà, un truc que je remarque : faire jouir ta copine a l’air d’être une mission que tu t’es fixé en mode quête du Graal, et je me ne peux pas m’empêcher de me demander si vous en avez parlé? Quand tu dis que tu as tout essayé « des façons qui lui plaisent » et que tu ajoutes « ça peut durer une heure » ou encore « j’y arrive pas » « ça ne change rien » « ne sert à rien », on dirait presque que tu es mode sacrifice, que c’est un sacerdoce pour toi, un objectif que tu as décidé d’atteindre… Quitte peut-être à ce que  tu laisses passer au second plan… ce que veut ta copine!

Entendons-nous bien, c’est évidemment mieux d’avoir envie de donner du plaisir à son/sa partenaire que d’en avoir rien à foutre (dans ce cas, franchement, mieux vaut se masturber, hein). Cependant, il est possible qu’inconsciemment tu sois passé de « je veux donner lui du plaisir », ce qui est très louable, donc, mais n’a pas du tout besoin de passer par l’orgasme, à « je veux -me- prouver que je peux la faire jouir ». Autrement dit, le fait de vouloir donner du plaisir peut être une forme de recherche de réassurance narcissique dans le cadre sexuel, avec l’orgasme de l’autre qui devient un genre de trophée.

200-1

Merci, je voudrais remercier mon/ma prof de doigtage

Le principal pour être bien dans sa vie sexuelle, ce n’est pas l’orgasme, c’est de passer de bons moments, de prendre et donner du plaisir dans une atmosphère où l’on se sent en confiance, respecté⋅e, écouté⋅e… Donc il me semble que, déjà, tu peux essayer de réfléchir à en parler à ta copine (et à comment en parler). Dire « ça me ferait plaisir d’arriver à te faire jouir » ça peut passer mais avec beaucoup de parcimonie parce que si tu insistes il y a de bonnes chances qu’elle se sente mise sous pression ou en accusation, ce qui est le meilleur moyen de renforcer un éventuel blocage. En revanche, tu peux tout à fait lui dire que tu as envie de lui donner du plaisir, lui demander ce qui lui plait plus ou moins  (peut-être qu’elle aussi elle en a marre au bout d’une heure où tu caresses son sexe, peut-être que ça a frotte trop, que son clitoris est engourdi, qu’elle n’ose pas te le dire?), s’il y a des choses que tu fais qu’elle aime ou pas, si elle pourrait te guider la prochaine fois que vous faites du sexe ensemble, en insistant bien sur le fait que si elle veut un truc tu ne la jugeras pas et que si elle a envie d’essayer un truc et qu’une fois commencé elle change d’avis tu arrêteras immédiatement.

giphy

Tu dis par exemple que tu l’avais fait jouir « manuellement » (c’est l’opposé de « pénissement? ^^) « avant votre première fois« , et tu sépares « préliminaires » (caresses – et pénétration?- avec la main et cunnilingus, précises-tu) de « l’acte ». C’est intéressant parce que ça me laisse penser que pour toi, les caresses « manuelles » ou avec la langue/bouche ne font pas partie de « l’acte ». Sauf que si :) A partir du moment où on est dans des pratiques qui peuvent donner du plaisir voire mener à l’orgasme, et même s’il n’y a pas de pénétration, on est bien dans un rapport sexuel! Peut-être que la pénétration « pénis dans vagin » ce n’est pas trop son truc (c’est le cas de pas mal de personnes qui ont peur, qui ont mal ou ne ressentent juste pas grand chose)? Ou qu’elle a besoin de plus de stimulation du clitoris en même temps? Ou peut-être (truc de ouf) que ta copine est très contente de votre vie sexuelle comme elle est :) DEMANDE LUI! :)

Ensuite pour ce que dit ta mère… Un petit conseil : évite de dire à ta copine que tu parles de votre vie sexuelle (et notamment de ce que tu sembles voir comme une difficulté) avec ta mère, cela pourrait la mettre extrêmement mal à l’aise. Cela étant ta mère n’a pas forcément tort dans le sens où le fait de ne pas se sentir bien (que ce soit à cause de complexes sur son physique, ses envies, ses pratiques ou d’autres blocages psychologiques) peut clairement constituer un frein sur la route de l’orgasme.

giphy-1

Tête de ta meuf si tu lui dis « j’en ai parlé à ma mère et elle pense que si tu jouis pas c’est à cause de tes complexes » (possiblement suivie d’une attaque physique plus ou moins violente)

Mais de ton côté, à part te montrer à l’écoute, ne pas focaliser sur son orgasme mais sur son bien-être et son plaisir (ça peut passer aussi par plein de trucs pas directement sexuels comme des massages ou des attentions), il n’y pas grand chose d’autre que tu puisses faire mais c’est déjà énorme. Et NON ça ne sert pas à rien de lui susurrer ton amour au creux de l’oreille (mais tu peux toujours lui demander si elle aimerait que tu lui glisses des mots plus crus, qui sait?). Et NON ça ne sert pas à rien de la toucher là où elle aime, à condition que ce soit bien le cas, c’est à dire de vérifier en lui demandant, en l’écoutant et en la regardant, où, comment et combien de temps elle aime être stimulée… Rends-toi disponible, détends-toi, détends-la et amusez-vous!

J’espère que ça t’aidera un peu

Bisous ;)

Cette réponse existe grâce au soutien de @Cel_ina sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés