Je soupçonne d’être atteinte d’endométriose mais en voulant en parler à ma gynéco, elle m’a envoyée sur les roses

Je soupçonne fortement d’être atteinte d’endométriose mais en voulant en parler à ma gynéco, elle m’a pratiquement envoyée sur les roses, sans la moindre explication en me traitant comme une enfant hypocondriaque. J’ai pourtant réellement beaucoup de symptômes handicapant ma vie sexuelle. Que faire?
Bonjour,
Alors pour commencer tu vas CHANGER DE GYNECO TUSUITE (et aller faire caca sur le paillasson de ta précédente, si ça te dit)(la connasse) Je crie pas sur toi, hein, mais ça m’énerve beaucoup beaucoup ces soignant-e-s maltraitant-e-s!
J’ignore quels sont tes symptômes, mais le rôle du/de la gynéco est en premier lieu de t’écouter, puis éventuellement de t’examiner en fonction des problèmes que tu lui auras expliqué. Malheureusement, de trop nombreux/ses médecins et gynécos sont encore dans une pratique très univoque et pas assez attentifs à leurs patient-e-s.
Ce site recense des gynécos « safe », c’est à dire qui sont non discriminant-e-s et + à l’écoute.

J’espère avoir pu t’aider, n’hésite surtout pas à revenir vers moi!

Bisette

[Edit] J’ai été contactée par mail par A. qui a été diagnostiquée après des démarches très pénibles et dont je partage donc le témoignage qui pourrait t’aider :

« Je suis tombée sur ton site aujourd’hui via Barbieturix et je tenais d’abord à te dire combien c’est chouette comme initiative, je trouve tes réponses très douces et souvent avisées. En parcourant le site, je suis tombée sur cette question [la tienne, donc][…] Qui me touche particulièrement car je suis moi même atteinte d’endométriose, j’ai 23 ans et comme nous toutes j’ai vécu un véritable parcours du combattant pour me faire diagnostiquer ma maladie et je suis tombée sur beaucoup de gynéco peu à l’écoute voire carrément désinformé ou incompétent.

Donc une petite précision je ne sais pas si tu souhaites la faire figurer sur le site ou si elle te semble utile MAIS il existe peu de gynécologues spécialisés dans cette maladie et son dépistage et c’est là que ça se complique même à l’écoute et prescrivant une échographie vaginale et pelvienne la plupart des médecins en imagerie médicale ne sont pas formés à voir l’endométriose (j’en ai fait quatre et personne n’a rien vu, le dernier concluant que c’était dans ma tête).
Etant donné que le temps moyen de diagnostic de cette maladie est de 8 ans, que celle ci touche 1 femme sur 10 et autant de vies sexuelles et sentimentales brisées par la désinformation, je conseillerai fortement à la personne qui a posé cette question et si elle a toujours des soupçons de se rendre plutôt dans un hôpital possédant un service spécialisé dans l’endométriose :
C’est le cas à Tenon mais aussi à l’hôpital Saint Joseph : http://www.hpsj.fr/nos-specialites/chirurgie/chirurgie-gynecologique/lendometriose/
L’équipe à Saint Joseph est très bien et le docteur Petit reçoit sans les délais de six mois des hôpitaux ici pour tout diagnostic (c’est un des rares praticiens capable de déceler une endométriose à l’échographie et non en passant sur le billard) : http://cimi-paris.com/« 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés