Je suis une fille de 25 ans sans expérience sexuelle, ni souci particulier, devrais-je tout de même consulter un gynéco…?

Salut ! Je suis une fille de 25 ans sans expérience sexuelle, ni souci particulier, devrais-je tout de même consulter un gynéco…? Par ailleurs, je commence à complexer et bloquer à l’idée de rencontrer un-e partenaire potentiel-le (sa réaction, le manque d’expérience, etc), des conseils…?

Hello!

Alors, comme je le disais dans cette réponse, et ici aussi, à partir de 25 ans, il devient conseillé d’avoir un suivi gynécologique avec un frottis (tous les trois ans si tu ne présente aucun souci ou symptôme particulier).

Le fait que tu n’aies que peu d’expérience (si j’ai bien compris tu ne me dis pas que tu n’as pas du tout d’expérience ni que tu es vierge, j’ne déduis que tu as déjà eu un ou plusieurs rapport.s sexuel.s avec un.e ou des partenaire.s) ne signifie pas que tu sois immunisée contres les IST, du coup ce serait pas mal que tu te fasses dépister et que tu en profites pour faire le point sur ta santé sexuelle avec un.e gynéco ou un.e généraliste ( tu en as de très bien sur ce site).

Ensuite, pour ce qui est de stresser par rapport à ce que tu appelles ton « manque d’expérience », sache que tu n’es pas seule, loin s’en faut. J’ai répondu à des questions similaires émanant de personnes qui estimaient qu’elles étaient « en retard » pour perdre leur virginité, par exemple, ou se trouvaient trop peu expérimentées.

Mais le sexe ce n’est pas un concours, ni une science exacte! On peut connaître des bases d’anatomie, c’est sûr que ça aide, mais ça ne te donne pas pour autant un sésame magique pour que ça colle avec tout le monde. Du coup, même si je comprends que ça puisse être intimidant de se dire qu’on n’a pas connu (du moins de cette manière là) beaucoup de partenaires, il faut se dire que c’est de toute façon à chaque fois une découverte : chaque nouvelle rencontre est une aventure dans al topographie d’un corps inconnu, autre, dont on ne sait pas exactement comment il va réagir…

Le plus important, et je sais que je le répète souvent mais c’est VRAI : il faut se parler! Pas forcément de longues phrases philosophiques mais peut-être simplement pour dire « tu sais, je suis un peu intimidée » ou encore « guide-moi, j’aimerais te donner du plaisir » ou même « caresse-moi là, s’il te plaît, c’est si bon »… Ca peut paraître difficile de dire ces choses là, mais c’est une preuve de confiance en ton/ta partenaire, et s’il/elle n’est pas trop bête, il/elle le comprendra et l’appréciera à sa juste valeur.

Je te souhaite mille explorations merveilleuses <3

Bise

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés