En relation monogame, j’ai des sentiments pour un autre, est-il possible que je sois polyamoureuse ?

Bonjour,

Je suis dans une situation compliquée vis-à-vis de mon couple. Pour commencer, je suis une femme de 21 ans et je me définis comme pansexuelle et monogame.

J’ai eu il y a un peu plus de deux ans une relation de type « sex-friend » avec un ami qui était plutôt proche de moi. Ça n’a pas duré très longtemps, mais des sentiments plus ou moins amoureux se sont créés des deux cotés. Pour des raisons extérieures à nous deux, nous avons décidé de ne pas former un couple mais de continuer à se voir tant que l’un des deux n’aurait pas trouvé de relation de couple monogame.

Peu après, nous avons trouvé tous les deux d’autres personnes qui nous intéressaient et avons arrêté de nous voir, sans pour autant arrêter d’être amis. Pendant l’année qui a suivi, nous n’avons presque pas eu de contacts, mais cette année, nous avons recommencer à nous voir régulièrement (pour des parties de JdR papier). Mon partenaire actuel connait mon ami et sait le passé qui nous lie. Il n’a pas de problème avec le fait que je continue à voir mon ami, tant que ça reste amical.

Cependant, plus je voyais cet ami, et plus je me disais que j’avais toujours des sentiments pour lui. Aujourd’hui, j’ai pu discuter ouvertement avec mon ami de cette situation qui me pesait, parce que je suis très proche de lui. Il s’avère que lui aussi a gardé des sentiments pour moi.

J’ai du mal à être honnête (même avec moi même à ce sujet) parce que je suis amoureuse de mon partenaire actuel et je sais que je veux réellement chercher à mener les choses le plus loin possible avec lui. Mais d’un autre coté, je me dis que j’aime aussi mon ami, tout en sachant parfaitement que je ne veux rien construire avec lui. Il m’attire toujours physiquement et mentalement, mais je ne veux pas être infidèle à mon partenaire.

Est-il possible que je sois polyamoureuse ? Je ne connais pas grand chose là dessus (j’en ai entendu parler dans certains live de Pouhiou). Et dans tous les cas, devrais-je en parler à mon partenaire, au risque de mettre en danger notre relation, alors qu’il ne se passe rien qui puisse gêner au fonctionnement d’un couple monogame ?

Dans tous les cas, merci de prendre le temps de lire mon pavé, et merci d’avance pour la réponse :)

Bonjour!

Pour commencer, petit rappel de « c’est quoi le polyamour » (non, ce n’est pas une destination de rêve avec des lagons turquoises, des résidus radioactifs et des cocotiers. Non, ça c’est la Polynésie, faut suivre, un peu). Donc c’est quoi le polyamour? C’est un peu compliqué de donner une définition sur laquelle tout le monde est d’accord alors je vais donner la mienne et puis c’est tout (gros gros YOLO). Le polyamour, c’est la non-monogamie éthique. C’est accepter, admettre, réfléchir, envisager, une/des relations affectives et/ou amoureuses et/ou sexuelles non exclusives mais avec toujours à l’esprit une forme de respect et d’honnêteté envers son/sa/ses partenaire⋅s. Exit donc la formule classique du couple monogame où l’on « trompe » son/sa conjoint⋅e, exit aussi le libertinage ou l’échangisme à l’ancienne où les partenaire⋅s se troquent comme des cartes Pokemon (je précise que je plaisante et qu’il y a plein de gens très chouettes qui se disent ou se vivent libertin⋅e⋅s ou échangistes).

tumblr_mvjo962AVQ1rsrk2xo1_500

L’idée est de nouer une ou plusieurs relations qui peuvent aller de l’amitié sensuelle à la grande histoire d’amour, sans dissimulation, sans mensonge, sans « tromperie » au final… Dit comme ça, ça a l’air super simple. Normal, ça c’est la théorie. En théorie, toujours, le polyamour n’est que joie et licornes chevauchant les unes sur les autres en toute liberté, et on multiplie le plaisir par le nombre de partenaires et/ou l’intensité des connexions qu’on a avec elleux.

giphy

La pratique, ce sont des êtres vivants qui se désirent, s’apprécient, s’aiment, s’engueulent, se réconcilient, n’ont plus envie de faire du sexe ensemble, oh et puis si finalement, se manquent, ne savent pas toujours (se) dire de quoi ielles ont envie, bref, exactement comme dans un couple mais multiplié par le nombre de personnes impliquées. Donc non, ce n’est pas toujours très facile à gérer, et ça demande notamment que les personnes soient très à l’écoute, très attentives à la/aux autre⋅s. Sans une bonne confiance en soi et en son/sa/ses partenaires, difficile d’envisager ce type de relation. Choisir ce mode relationnel ne protège pas magiquement de la jalousie, ni de la routine, ni des autres désagréments qui peuvent arriver dans un couple « classique ». L’énorme avantage, c’est qu’en principe, on parle de TOUT pour poser ensemble les règles de la/des relation⋅s : ce qu’on veut ou ne veut pas, ce qui nous met à l’aise ou pas (et pourquoi), quelles sont nos limites, celles de la/du/ des autre⋅s partenaire⋅s, etc etc. En gros, là où la formule habituelle repose trop souvent sur du tacite (non-dit), celle-ci se fonde sur la communication et l’écoute.

largeE.C.O.U.T.E.

Ré-vo-lu-tio-nnaire!… Ou pas? Le truc c’est qu’il ne faudrait pas non plus tomber dans le travers inverse, et imposer la non exclusivité comme nouvelle norme. Chacun⋅e devrait faire ce qu’ielle a envie de ses fesses et de son coeur. Le polyamour a en tout cas le mérite de venir interroger l’actuelle norme monogame et d’ouvrir le champ des possibles…

Du coup, en ce qui te concerne, est-ce que tu es polyamoureuse? Ce n’est en tout cas pas à moi de te le dire, mais je pense qu’il est concevable que tu y réfléchisses comme une des options qui s’offrent à toi pour résoudre la situation un peu délicate dans laquelle tu te trouves.

Pour l’instant, voilà ce que j’ai compris : tu es dans une relation définie comme monogame avec quelqu’un que tu aimes MAIS tu aussi un (ancien) crush devenu ami avec qui tu aimerais bien vivre quelque chose, sans « être infidèle » à ton partenaire. Du coup, quelles options se présentent à toi?

1 : garder une relation platonique avec ton ami/crush et ne rien dire à ton partenaire. Avantage : pas de risque de blesser ton partenaire, rien à expliquer, rien à cacher (tes sentiments n’appartiennent qu’à toi, et tu n’as aucune obligation de lui en faire part). Inconvénient : tu risques d’être un peu frustrée

2 : tenter quelque chose (bisous et plus si affinités) avec ton ami/crush sans rien dire à ton partenaire. Avantage : des bisous, etc, pas de confrontation avec ton partenaire, pas de risque de le blesser, pas d’explication à donner. Inconvénient : tu risques de te sentir coupable (et de te faire surprendre, et donc de quand même avoir à t’expliquer et risquer de blesser ton partenaire, peut-être même plus).

3 : parler à ton partenaire de ce qu’il se passe et lui proposer d’ouvrir votre couple. Avantage : des bisous etc, pas de dissimulation, pas de culpabilité. Inconvénient : risque de blesser ton partenaire, qu’il ne soit pas d’accord et te demande de choisir…

C’est à toi de voir ce qui te semble le mieux fonctionner pour toi et les autres personnes impliquées dans cette affaire…

Voilà, je ne sais pas trop si ça répond à ta question mais j’espère :)

Bisettes

Cette réponse existe grâce au soutien de @zebastiane sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés