J’ai des envie de BDSM mais mon copain n’est pas très chaud, que faire?

Salut Sexy SouciS !

Je viens te poser une question très importante pour moi :)
Je suis une femme cis, de 29 ans, et je suis en couple depuis 5 ans avec mon copain.
On est très amoureux, et nous avons une très grande complicité au lit.
Mon copain fait très attention à me faire plaisir à chaque rapport.
Cependant, j’ai toujours été attiré par le BDSM depuis … presque toujours.

Comme tu peux te l’imaginer, ça fait depuis presque 10 ans, que je lis les blogs, les sites et que je regarde les films consacrés à ça. J’aime le bondage, j’aime l’idée de soumission, j’aime les punitions bref … ça me plait et j’aimerais pouvoir pratiquer ce genre de choses avec la personne que j’aime.
Je vais bientôt avoir 30 ans et j’aimerais pourvoir réaliser mon (mes) fantasme(s)
J’ai pris mon courage à deux mains et je lui ai demandé si il serait ok de me dominer dans les règles de l’art sexuellement ( c’est à dire dans un cadre précis avec des règles preçises ) Je lui ai linké plusieurs articles et plusieurs vidéos qui m’inspirent.
Problème : Il est très mal à l’aise avec l’idée de « violence », c’était pas forcement son truc à la base. Du coup, j’ai voulu faire un compromis avec lui et qu’on trouve des pratiques qu’on apprécient tous les deux.
Malheureusement, il a peur que si on rentre dans ce genre de jeux, on ne puisse plus apprécier un sexualité normale. J’essaye de le rassurer mais j’ai peur de le forcer à faire des choses qu’il n’aimerait pas parce qu’il m’aime. Déjà que je me sens assez coupable d’avoir se genre de penchants …
Je pense souvent à être infidèle, pour pouvoir vivre ma sexualité librement
Ou devrais je persévérer pour le convaincre et qu’on trouve a un compromis ?
Je me sens un peu mal de le trainer la dedans…
Que dois je faire ?

Hello!

Alors pour commencer, il semblerait que tu ne sois pas très à l’aise avec tes désirs, et il se peut que cela soit le premier sinon le principal obstacle au fait de pouvoir les partager avec ton amoureux. En effet, tu dis te sentir « coupable d’avoir ce genre de penchants », et à la fin tu parles de « le traîner là-dedans »… Donc déjà, j’aimerais te dire que personne (pas même toi ^^) ne devrait te juger sur tes fantasmes et désirs, qui ne regardent que toi et ne peuvent faire de mal à personne.

giphy-1

Tant qu’on est dans les pensées, et l’univers érotique qui nous est propre, il n’y a aucune limite, I REPEAT NO LIMIT. On ne peut pas blesser avec une pensée. je veux dire même si on le voulait on ne pourrait pas. Donc voilà. C’est uniquement en passant dans l’interaction, que ce soit par la parole ou les actes, qu’il faut commencer à faire attention car on implique une ou plusieurs autres personnes et il faut alors s’assurer du consentement éclairé de chacun.e.

Dans ton cas, tu as fait part de tes désirs à ton amoureux; qui t’as donc exprimé son malaise avec l’idée de violence (et c’est tout à fait son droit), après quoi tu as proposé que vous cherchiez ensemble un compromis. Jusque là, il me semble que tu as eu une démarche tout à fait cool, logique et posée. Après, ton copain t’as exprimé des inquiétudes (que vous ne puissiez plus avoir de relations sexuelles classiques si vous partiez dans ce type de pratiques.

giphy

 

As-tu tenté de le rassurer là-dessus? De lui expliquer que c’était juste une partie de tes envies et fantasmes, et que l’idée était d’élargir vos pratiques, pas d’en exclure, au contraire? Est-ce que tu lui as déjà dit que tu le laissais y réfléchir et revenir vers toi s’il en avait envie? Si oui est-ce que c’était il y a longtemps? Est-ce que tu ressens ces envies de manières très pressantes, voire impérieuses?

Si tu lui as déjà dit tout cela et qu’il reste mal à l’aise ou pas partant, il te reste plusieurs options:

– faire une croix sur ces pratiques (au moins jusqu’à ce qu’il vienne spontanément vers toi te les proposer, ce qui pourrait ne jamais arriver, il faut en avoir conscience et l’accepter si tu choisis cette option)

– réaliser ces pratiques avec une/plusieurs autres personnes sans lui en parler

– évoquer avec ton amoureux la possibilité d’ouvrir votre couple à d’autres partenaires

Insister (ou « persévérer ») plus que tu ne l’as fait jusqu’à présent transformerait une demande en une sorte de harcèlement et de pression et ça ce n’est pas cool. Car si tu as parfaitement le droit à tes fantasmes et d’assouvir tes désirs, lui a de la même manière toute légitimité à refuser certaines pratiques qui ne le mettent pas à l’aise.

J’espère avoir pu t’aider à y voir plus clair.

Bisettes

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés