On risque d’avoir le sida si on avale du sperme ?

Hello!
Lors d’une fellation non protégée, il y a des risques de transmission du VIH (la personne qui reçoit la fellation peut transmettre le VIH à la personne qui lui prodigue la fellation) et ce dès le début, puisqu’il peut y avoir présence du virus dans le liquide pré-séminal.J’en parlais dans une réponse ici, et puis dans celle-là, et celle-ci et aussi ici.

Cependant, le sperme est généralement plus contaminant, donc si on ne protège pas la fellation, le mieux est quand même d’éviter d’avoir du sperme dans la bouche, et encore plus de l’avaler, puisque cela multiplie les risques de transmission du VIH.
Pour ce qui est du sida, ce n’est pas tout à fait la même chose puis techniquement, on ne transmet pas le Sida.
Petit rappel : le VIH (virus de l’immunodéficience humaine) se transmet par différents liquides contaminants (sang, sperme, liquide pré-séminal, sécrétions vaginales, sécrétions anales, lait maternel ) si l’un d’eux entre en contact avec une plaie ouverte ou une muqueuse (bouche, narine, fond de l’oreille, vagin+ vulve, gland du pénis, anus ou yeux).
S’il n’est pas détecté et/ou pas traité, le virus se multiplie et détruit les défenses immunitaires, jusqu’à un stade où l’on est particulièrement vulnérable aux infections opportunistes, c’est ce que l’on appelle le stade Sida (Syndrome de l’immunodéficience acquise). A ce stade, il est encore possible (mais beaucoup plus difficile) de faire remonter les défenses naturelles grâce à un traitement. Si cela fonctionne, on est toujours porteur du VIH mais sorti.e du stade Sida, donc.

J’espère t’avoir aidé-e!

Bise

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés