Quels sont les vrais risques quand on prend la pilule… j’entends beaucoup de choses à ce propos et ça m’inquiète

Bonjour! J’aimerais savoir quels sont les vrais risques qu’on encoure si on prend la pilule… j’entends beaucoup de choses à ce propos et ça m’inquiète, je ne sais pas qui croire (Je prends une mini-pilule de 2nd génération qui s’appelle leeloo gé).

Bonjour!

Alors les « vrais » risques qu’on encoure si on prend la pilule dépendent de pas mal de chose : des antécédents familiaux au niveau des soucis de circulation (thromboses, phlébites, embolies, anévrismes…), de l’état de santé général (âge, activité sportive, hypertension, cholestérol, tabagisme, déséquilibre hormonal…), du type de pilule (la génération, oui, mais aussi le type d’hormone(s) contenu dans la pilule – progestérone seule ou combinée avec des oestrogènes, ou les deux- et du dosage desdites hormones).

Après, la prise d’hormones peut avoir tout un tas d’autres effets indésirables en fonction des personnes qui peuvent aussi nécessiter de changer le dosage et/ou l’hormone prise, voire se diriger vers une contraception non hormonale. Ainsi, certaines personnes constatent une importante baisse de libido, une prise de poids, des interactions éventuelles avec certains médicaments, des douleurs lors des menstruations, des problèmes de peau…

Normalement, lorsque l’on te prescrit la pilule pour la première fois, on te pose tout un tas de questions sur l’historique médical de ta famille et on te donne une ordonnance pour une analyse de sang qui doit permettre de voir s’il faut éventuellement se diriger vers une autre  contraception (autre dosage d’hormone, autre mode de distribution comme l’implant, le D.I.U. hormonal, les patchs ou l’anneau vaginal, ou contraception non hormonale).

 giphy-1La bonne nouvelle c’est que tu ne risques pas de te transformer en Poutine.

[Rappel] sur ce site tu peux examiner tous les différents types de contraception existants pour pouvoir par la suite en parler à ton/ta gynéco, sage-femme ou généraliste s’il y en a une qui te paraît plus approprié à ton mode de vie. Et si ton/ta soignant.e refuse de discuter d’alternatives à la pilule, tu peux en changer, par exemple en consultant ce site qui en recense d’excellent.e.s et safe. Tu as également le site de Martin Winckler avec une section « Pilule » qui est vraiment très très bien expliquée.

[RAPPEL 2] Attention si tu décides unilatéralement d’arrêter ta pilule dans un accès de panique, n’oublie pas que tu n’es plus protégé.e contre les risques de grossesse non désirée! Pense à utiliser des capotes :)

Bisouilles

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés