Je suis encore vierge à 20 ans, j’ai peur de ne jamais savoir ce qu’est d’être en couple et j’ai honte de ça :/

Alors déjà félicitations pour ton site ! Il est génial et j’adore la manière dont tu réponds :) Je me permets de te tutoyer ! Merci au merveilleux Pouhiou pour avoir fait de ton site !
Alors j’ai vu que l’on pouvait t’envoyer nos questions. La mienne m’a rien de délicat mais je crois que je n’ose pas la poser malgré l’anonymat.

En fait, je suis un peu comme certains lecteur(trice)s de ton site, je suis encore vierge à mon âge (20 ans) et de ce fait je suis un peu comme la plupart des gens et je me demande quand est-ce que cela va arriver ! Et de voir tous mes amis en couple, c’est comme si « l’horloge biologique » s’activait pour me dire qu’il serait que je fasse de même ! Sauf que les opportunités sont aussi nombreuses que les teletubbies. Et de ce fait je n’ai jamais été en couple. J’ai l’impression que je ne plaît pas. Bref et du coup je me mets la pression pour être en couple. Lorsque l’on m’a mentionner les sites de rencontres je me suis dit: « Oh non c’est pas possible ! » Je ne suis pas contre mais ce n’est pas pour moi. J’ai peur de ne jamais savoir ce qu’est d’être en couple et du coup j’ai honte de ça :/ Comment remédier pour arrêter de penser comme ça ? Telle est la question !

Hello!

( Merci merci merci merci à toi pour ton gentil mot et merci Pouhiou <3 )

En ce qui concerne ta question, effectivement, tu l’as bien noté, elle est relativement récurrente, puisque j’ai eu des personnes entre 18 ans et 25 ans et des poussières avec des interrogations similaires sur leur virginité qu’ielles jugeaient (trop) tardive, voire carrément problématique ou embarrassante ( il y a eu cette question, et puis celle-là, celle-ci ou encore celle-là et celle-là aussi).

Bon. En ce qui te concerne, il semble que le sentiment de « honte » que tu évoques plusieurs fois dans ta question touche finalement moins la virginité sexuelle que l’absence d’expérience de couple. C’est d’autant plus frappant que tu l’associes à une notion d' »horloge biologique » qu’on utilise habituellement plutôt pour parler de faire des enfants. Après tout, pour être en couple ou tomber amoureux⋅se, il n’y a pas de limite d’âge :)

giphy

Pour ce qui est de la virginité, l’âge moyen du premier rapport est aux environs de 17 ans et des poussières, mais il ne faut pas y voir une référence absolue. C’est une moyenne, et ça veut dire qu’il y a des personnes qui ont leur premier rapport bien avant cela et d’autres beaucoup plus tard.

En réalité, ça fait un peu bête et cliché de dire ça mais c’est quand même vrai : le BON moment pour avoir son premier rapport, c’est quand on en a vraiment envie et qu’on a un⋅e partenaire qui a aussi vraiment envie. Et en fait c’est pareil pour le couple : il n’y a pas un âge qui serait le même pour tou⋅te⋅s et auquel on devrait tou⋅te⋅s avoir déjà eu une expérience de ce genre. Chacun⋅e son rythme, l’important c’est d’être à l’écoute de nos envies, de celles de notre partenaire/ami⋅e/cop⋅a⋅in⋅e. Ce qui convient à tes potes ne te convient pas forcément et n’a pas à servir de référence. Ta référence c’est toi et basta.

giphy-1

Bon, après, comment faire des rencontres? Déjà, si je peux me permettre, le fait que tu parles d' »opportunités » et de couple, mais à aucun moment de rencontrer une personne… Or, c’est un peu la base : on ne rencontre pas des « opportunités » ou des futur⋅e⋅s partenaires sexuel⋅le⋅s ou de couple, on rencontre des personnes, et c’est une nuance qui a son importance. Parce que si tu es en mode « recrutement », en train d’essayer de cocher certaines « cases », tu risques de passer à côté de belles rencontres. Il y a  peu de chances que tu ne plaises à personne, comme tu sembles le penser, mais plus de possibilités que tu ne voies pas les genTEs à qui tu plais, qui sont peut-être très discret⋅e⋅s ou timides :)

Ensuite, utiliser des sites ou appli de rencontre, c’est devenu hyper banal et ça présente quelques avantages (déjà les personnes que tu y croises sont dispos, ce qui est pas mal par rapport aux rencontres en face à face où tu ne peux pas savoir ce genre de trucs…). Tu dis que ce n’est « pas pour toi » et moi j’ai envie de te dire que ça ne coûte rien d’essayer pour te faire une idée (et savoir si, vraiment, ça ne te convient pas).

200

Sinon, tu peux aussi essayer de provoquer le destin, par exemple en sortant plus ou dans des contextes inhabituels (quand on traîne avec la même bande de potes, ça peut limiter les occasions de rencontrer de nouvelles personnes) par exemple dans de nouveaux endroits, ou avec de nouvelles activités (sport, loisir, ça  peut te permettre de rencontrer quelqu’un avec qui tu as – au moins – un point commun ^^).

Bref : 1) tu as laaaaaaaaaaaargement le temps donc pas de panique et 2)garde l’esprit ouvert et essaye de nouvelles choses, tu rencontreras de nouvelles personnes

Voilà, je en sais pas si ça t’aide mais j’espère que oui :)

Bisous

Cette réponse existe grâce au soutien de @ClunyBraun sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés

Un commentaire

  1. Pingback: Pressespiegel: Absolute Beginner – Der lange Weg zum ersten Mal