Est-ce que la masturbation peut diminuer la motivation à séduire et l’abstinence augmenter cette même motivation?

Bonjour,

Je me demandais si la masturbation pouvait diminuer la motivation à séduire et si l’abstinence pouvais augmenter cette même motivation ?

Bonjour!

Alors je vois le raisonnement qui peut mener à cette hypothèse mais je ne crois pas que cela soit aussi simple ou aussi mécanique :)

tumblr_nm3njxUyRP1tn69vro1_500

En gros, qu’est-ce qu’on se dit quand on pense que « la masturbation diminue la motivation à séduire et l’abstinence l’augmente »?

1) on se dit que la masturbation est une sorte de remplacement pour la « vraie sexualité » (qui serait donc forcément une sexualité à deux ou plus).

2) on se dit donc que si on se masturbe, on a moins envie de sexe avec une autre personne.

3) on se dit que la motivation à avoir des rapports sexuels est d’abord (voire uniquement) une motivation à séduire

4) on se dit que la motivation à séduire est d’abord (voire uniquement) une motivation à avoir des rapports sexuels

drague relou

GIF par Marion Montaigne aka Le professeur Moustache pour la version animée de son site fabuleux

Sauf que… C’est impossible de tirer de telles conclusions et de faire de telles généralités, tant les comportements des un⋅e⋅s et des autres peuvent être différents. Si on examine les points précédents dans le détail, que peut-on voir?

1) la masturbation n’est pas toujours considérée comme un « remplacement » d’une « vraie sexualité » qui se vivrait forcément à plusieurs. Déjà parce qu’il y a des personnes qui ne souhaitent pas du tout (ou très peu)avoir des rapports avec d’autres (c’est le cas d’une bonne partie des asexuel⋅le⋅s, par exemple) et pour qui la sexualité en solo peut même constituer l’ensemble de leur expérience érotique, sensuelle et sexuelle sans que ça ne soit un problème ou une « sous sexualité », c’est la leur, point. Ensuite parce que la masturbation ce n’est pas forcément uniquement un petit plaisir vite fait bien fait en mode vazy que je t’attrape l’organe sexuel de mon choix, un coup de b(r)aguette magique et zou (mais évidemment ça peut être ça aussi et c’est cool).

fd786270-2e3c-0133-09c7-0e76e5725d9d

La masturbation, ça peut s’élargir à ce qu’on appelle l’autosexualité, c’est à dire qu’on n’est pas nécessairement directement dans la stimulation génitale ou des parties que l’on considère classiquement comme sexuelles. Ça peut être le simple fait de prendre le temps de se caresser le visage, le coup, les hanches, le ventre, de savourer les sensations de ses propres mains, de sa propre peau. Ça peut être l’exploration de ses fantasmes et de son imaginaire aussi, un temps où on essaye de trouver ce qui nous excite, de lâcher la bride sur les choses qu’on ne s’autorise pas à faire avec un⋅e autre (parfois on n’ose même pas les dire, voire pas les penser, ces envies qui parfois nous paraissent inavouables, sales, coupables). Bref : la sexualité en solo est une vraie sexualité. Elle ne « remplace » pas forcément une sexualité à deux ou plus, elle est juste différente.

Masturbation-Alternative-to-Sex

2) on peut se masturber pour plein de raisons différentes : parce qu’on se sent excité⋅e, parce qu’on a envie de sentir excité⋅e, parce qu’on s’ennuie, pour s’endormir, se déstresser, pour prendre du plaisir (de manière autonome)… Il y a quasiment autant de raisons que de masturbateurices :) Et presque autant de méthodes et d’effets différent⋅e⋅s, d’ailleurs! Pour certain⋅e⋅s, la masturbation peut être utilisée pour faire descendre la tension sexuelle, c’est vrai, mais pas pour tou⋅te⋅s. Au contraire, chez certaines personnes, la masturbation est une source d’excitation, elle peut faire grimper le bien être, la confiance en soi…Et donc, pourquoi pas donner envie de faire de nouvelles rencontres (ou en tout cas de faire du sexe avec d’autres personnes que soi-même).

03LWm5R

Nicki et Bey aka Les meuuuuufs <3

Il se peut qu’elle soit (aussi) la manifestation d’une libido en hausse (parce que c’est le printemps, parce qu’on a un crush, parce qu’on se sent bien dans sa peau en ce moment, parce que notre partenaire nous envoie des messages enflammés…). A l’inverse, si l’abstinence peut être mal vécue, comme un manque, une privation (quelle que soit la raison de cette abstinence), elle peut aussi être un jeu érotique, destinée par exemple à créer de la frustration afin d’être encore passionné⋅e lors des masturbations et/ou rapports suivant⋅e⋅s… Donc il est assez douteux d’établir un lien en mode « plus je me branle moins je drague ». Ça ne marche juste pas comme ça pour tout le monde.

nM0ZsWzG

3) et 4) alors comme ça, on ne séduirait que pour faire du saysque et on ne rechercherait des rapports dans le cadre dans une démarche de séduction? Mais pas du tout mon petit! Encore une fois, cela peut-être le cas, mais généraliser de la sorte, c’est passer à côté des milliers de situations qui existent et tissent des liens plus ou moins étroits, plus ou moins complexes entre la séduction et les rapports sexuels. Par exemple, il est tout à fait possible qu’on ait envie d’avoir des relations sexuelles mais pas du tout envie de passer par la phase séduction. « Je lui plais ou pas? et ce regard, ça voulait bien dire ce que je pense que ça voulait dire si tu vois c’que j’veux dire? ohlala ielle a touché mon bras, c’était un accident ou un signe? » BREF, la séduction c’est excitant pour certain⋅e⋅s (frisson de l’inconnu⋅e, adrénaline, toussa) et super relou pour d’autres (timides, nul⋅le⋅s en drague qui se mettent à balbutier dès que l’objet de leur ardeur pointe le bout de son…nez). Quand on est pas à l’aise et super timide ou awkward, on peut avoir envie de sauter l’étape drague pour passer directement à l’échange de fluides et frottement de peaux!

Juxtapoz_Painchaud06

GIF de Jean-François Painchaud

La plupart du temps c’est un peu les deux, en fonction de l’humeur du jour ou du moment, de la personne qu’on a en face… Et puis séduire ça peut être se prouver qu’on plait, se rassurer sur le fait qu’on est intéressant⋅e, drôle, craquant⋅e ou conforme aux normes…. Parfois c’est juste ça, et on ne veut pas aller plus loin (parce qu’on est asexuel⋅le, parce qu’on est monogame, parce que la personne nous plait pas tant que ça au final, parce qu’on est pas en forme et qu’on préfère attendre la prochaine fois, parce qu’on a décidé d’attendre un peu ou beaucoup ou jusqu’au mariage…). D’autres fois, on va séduire en anticipant les conversations, peut-être même le baiser qu’on échangera, mais on n’a pas systématiquement envie que ça se termine en relation sexuelle!

Alors voilà, je ne sais pas si je réponds à ton interrogation mais je l’espère!

Des bisettes à paillettes,

Cette réponse existe grâce au soutien de @faerieMoonlight sur Tipeee. Merci beaucoup!

 

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés