J’ai 14 ans et je commence à me masturber de plus en plus souvent (1 à 3 fois par jour ) Est-ce normal?

Bonjour,

Alors je te rassure, il n’y a rien d’inquiétant ou d’étrange en soi au fait de se masturber 1 à 3 fois par jour, surtout quand on a 14 ans.

Déjà, à cet âge, on est en plein dans la puberté, c’est à dire que le corps traverse des changements importants à plein de niveaux. On voit arriver les règles, pousser la poitrine et/ou les poils sur les jambes, le pubis, sous les aisselles, sur le torse, et le sexe se développe (le pénis et/ou les lèvres de la vulve et/ou le clitoris poussent). Ça c’est pour ce qu’on peut voir, ce qui se passe à l’extérieur. Mais dans le corps aussi c’est le gros bordel, avec des hormones qui arrivent en masse pour lancer, chez la plupart des personnes, la possibilité de se reproduire, à travers la production de spermatozoïdes ou d’ovules.

puberty1

Ce sont aussi ces hormones (principalement les œstrogènes et la testostérone) qui jouent sur la libido, c’est à dire l’envie sexuelle. On peut être attiré⋅e par une ou plusieurs autre⋅s personne⋅s, avoir envie d’être proche d’elle⋅s, de la/les embrasser, de la/les toucher, etc. Et on peut aussi avoir envie de se caresser soi-même, de se donner du plaisir, de découvrir et toucher ce corps qui change, de se détendre en se masturbant. Ce n’est absolument pas une obligation, certaines personnes n’ont pas du tout envie de se masturber et ne le font pas, ou alors elles le feront peut-être plus tard (ou pas!). Ce n’est pas non plus un « besoin » pour le corps, juste une envie et un plaisir.

1452231122274147366

Il n’y a pas de nombre de fois minimum ou maximum où on pourrait/devrait se masturber, par jour ou par semaine. Certaines personnes pensent qu’elles se masturbent « trop », mais la seule limite, finalement, c’est quand ça devient un problème par rapport à d’autres parties de notre vie : amis, famille, activités de loisir, etc. En gros si tu arrêtes de faire de la guitare/ du basket/ de la photo (ou n’importe quel autre sport ou hobby) ou si tu ne fréquentes plus tes potes parce que tu es en permanence en train de te masturber, il y a peut-être un souci, et tu peux trouver de l’aide auprès d’un⋅e professionnel⋅le (psychologue, psychiatre ou sexologue).anigif_enhanced-buzz-17849-1381963236-0

La masturbation ne cause pas de problème physique (à part peut-être des irritations à la longue si on y va comme une brute et/ou qu’on n’utilise pas de lubrifiant) contrairement à ce que l’on a pu entendre pendant des décennies (NON ça ne rend pas sourd⋅e, ni aveugle, ni stérile, ça ne fait pas diminuer la puissance des orgasmes, et a priori ça n’a pas grand chose à voir avec d’éventuelles « pannes » sexuelles).

P18gJPD

En revanche, il est possible (et même assez fréquent) qu’on culpabilise de se masturber, que l’on trouve ça « mal » ou « sale » ou « pas normal ». Ce n’est pas vraiment étonnant, c’est ce qu’on nous apprend ou que l’on entend presque tou⋅te⋅s depuis qu’on est petit⋅e⋅s, en particulier lorsqu’on est éduqué⋅e en tant que fille/femme. La masturbation féminine est quasiment invisible dans les médias et dans l’inconscient collectif vu qu’on pense souvent que les filles/femmes n’ont pas ou peu de libido (en vrai la libido, le désir, l’envie de se masturber et/ou de faire du sexe, ça dépend des personnes beaucoup plus que de ce qu’elles ont entre les cuisses). Certaines personnes qui utilisent du porno comme support pour se masturber se sentent aussi mal par rapport à ça, ont l’impression qu’elles font quelque chose de condamnable. Ce n’est pas forcément le cas, et il y a plein de porno très cool fait par (et pour ^^) des gens très chouettes.

J’espère que j’ai pu répondre à tes interrogations,
Bisettes,
Cette réponse existe grâce au soutien de « MaAaaW » sur Tipeee. Merci beaucoup!
Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés