Mon copain parvient rarement à l’orgasme, c’est normal? Ça peut être du à la circoncision?

Bonjour,
D’abord merci beaucoup pour ton site qui  devrait être reconnu d’utilité publique !
Je suis une femme cis en couple avec un homme cis. Je dirais qu’il fonctionne de manière « atypique » pour un homme : il parvient rarement à l’orgasme et d’ailleurs ne le recherche pas forcément. Il ne fait pas de lien entre éjaculation et orgasme  (il peut avoir un orgasme sans éjaculer et éjaculer sans orgasme) d’ailleurs souvent il « choisit » de ne pas éjaculer pour ne pas s’embêter à nettoyer après. Les rapports peuvent durer longtemps (jusqu’à 1h hors preliminaires )  ce qui me pose problème car je parviens à l’orgasme bien avant et après c’est difficile pour moi de rester en état d’excitation. En général on s’arrête lorsque ça devient trop pénible pour moi (le rapport commence à devenir douloureux). La fellation et la masturbation le laissent de marbre donc je n’ai pas de plan B à proposer pour l’aider à finir.  Notre vie de couple  est plutôt épanouie à part ça. J ai donc 3 questions en fait :
– est ce normal? J’ai connu d’autres hommes mais aucun ne fonctionne comme ça.
– il est circoncis: peut il y avoir un lien ?
– aurais tu quelques « techniques » à proposer pour notre petit problème de synchro ?
Je te remercie d’avance pour tes réponses et tes conseils!

Hello!

Merci à toi pour ce gentil compliment qui me va droit au coeur!

Ensuite, pour ce qui est de ton « petit problème de synchro » avec ton copain, le premier truc à savoir c’est qu’en fait, tout le monde peut avoir un orgasme sans éjaculer et éjaculer sans orgasme, en théorie. Avec les bonnes techniques et l’entraînement qui va bien (ça dépend aussi des zones stimulées et évidemment des personnes), n’importe qui peut dissocier ces deux phénomènes. Du coup, dans ta question, quand tu dis « il parvient rarement à l’orgasme et d’ailleurs ne le recherche pas forcément », je vais partir du principe que tu parles bien du pic de plaisir et pas de l’éjaculation, puisqu’apparemment ton ami connaît et maîtrise son corps au point de pouvoir choisir s’il éjacule ou non. Le fait qu’il n’éjacule pas ne signifie donc pas qu’il n’a pas d’orgasme (c’est une association que l’on fait très souvent, parfois à tort).

200

Tu me demandes si c’est « normal », en expliquant que les autres amants que tu as pu avoir ne « fonctionnaient » pas de la même manière. Pour ma part j’éviterais le terme « normal » qui ne veut pas dire grand chose dans le domaine de la sexualité et exclue en creux celleux qui seraient jugé⋅e⋅s « anormaux/ales ». En revanche il est certain que ton copain n’est pas le seul homme cis à mettre longtemps à atteindre l »orgasme et pas le seul non plus à dissocier orgasme et éjaculation. On n’a pas vraiment de statistiques fiables là-dessus, donc il serait compliqué de dire avec certitude quelle proportion sont concernés, mais il semblerait que cela soit plutôt minoritaire. Cela ne veut pas dire que c’est anormal, juste moins fréquent.

A priori, le fait d’être circoncis peut en effet jouer un rôle, puisqu’en enlevant la peau qui protège le gland, on expose celui-ci aux frottements et cette peau très fine et sensible (c’est une muqueuse, comme l’intérieur de la bouche ou les petites lèvres de la vulve) va progressivement se durcir. Elle peut alors devenir moins sensible chez certaines personnes (mais pas toutes, quelqu’un m’a dit être devenu plus sensible au contraire!). Cela peut donc retarder la montée du plaisir et l’arrivée de l’orgasme.

giphy (9)

Après, que faire pour remédier à votre « petit problème de synchro »?  Dans ta question tu dit que « ça te pose problème », c’est « difficile pour [toi] », « ça devient trop pénible » et « le rapport commence à devenir douloureux ».Je me permets donc de te rappeler que tu ne lui « dois » rien, et que si tu as envie d’arrêter le rapport après avoir joui car tu n’es plus excitée, tu en as parfaitement le droit! Un rapport sexuel n’a pas a être douloureux ou contraint de quelque manière que ce soit, même si c’est toi qui te contraint « pour faire plaisir ». Evidemment, il est logique aussi d’avoir envie que notre partenaire prenne son pied, mais ça ne doit pas se faire au détriment de nos propres envies et limites.

Tu dis que la fellation et la masturbation « le laissent de marbre », c’est quelque chose qu’il t’a dit ou est-ce que tu le supposes? Si vous n’en avez pas parlé, tu peux lui demander de te guider, de t’expliquer (il y a peut-être une façon d efaire qui lui plait plus ou moins?). D’ailleurs, peut-être qu’il est complètement OK avec le fait de ne pas jouir à chaque rapport, tu lui as demandé? Si ce n’est pas le cas, c’est peut-être par là qu’il faudrait commencer ;)

giphy (10)

Reste enfin la voie royale si j’ose dire qui peut lui permettre d’accéder à l’orgasme plus facilement et surtout à un orgasme plus fort et plus long, j’ai nommé (roulement de tambours) (suspense de folie)… L’ANUS! Eh oui, grâce à notre amie la prostate, et à sa stimulation (que ce soit avec tes doigts, un sextoy ou tout autre objet oblong avec une base plus large car l’anus a un mouvement naturel de succion et donc c’est quand même mieux d’éviter une visite aux urgences avec un déodorant dans le cul ^^  ), ton copain peut prendre son pied jusqu’au coude. Merci la vie, merci l’anatomie, merci la sodomie! Pour beaucoup de garçons hétéros cis cela peut être compliqué à aborder, car ils peuvent associer le fait d’être pénétré analement à la féminité ou l’homosexualité (et à l’échelle de la société, ce ne sont pas des choses qui sont valorisées, on te fait plutôt comprendre qu’un homme « un vrai », sexuellement il est le pénétrant et pas le pénétré). Cependant, cela pourrait vous permettre de découvrir une autre facette de votre sexualité et en tout cas d’engager le dialogue et la discussion sur ce que vous voulez ou pas, ce qui vous plaît ou pas, quelles sont les pistes que vous avez envie d’explorer ensemble ou chacun de votre côté, quelles sont vos limites etc…
giphy (11)

[Edit] Comme @_MonsieurQ_ me l’a signalé, il est aussi possible de stimuler la prostate sans pénétration, en massant le périnée (petite bosse entre les testicules et l’anus). En étant patient⋅e et en trouvant la bonne pression, ça peut faire le job :)

J’espère que cette réponse te conviendra et t’aidera,

Je t’embrasse

Cette réponse existe grâce au soutien de @Nansenm sur Tipeee. Merci beaucoup!

Facebooktwittergoogle_plusmail

Cet article vous a-t-il aidé ?

Articles liés